AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ


Il était une fois [PV-H]
Nine
avatar
Nine "Nina" Smith-Werthem
Informations
AVATAR : Taylor Warren

ANNÉE D'ÉTUDE : 2ème année

DC : Calypso R. Storm (à privilégier pour les MPs), Samson Hugher, James Miller, Harmony Chanteloup

DISPONIBILITÉ RP :
  • Disponible


COMMENTAIRES : Tic tac tic tac. Les mois passent, me rapprochant de ma douce vengeance. Tic tac. J'arrive.
CRÉDITS : m.bjs

MESSAGES : 72

Date d'inscription : 15/07/2011

CASIER JUDICIAIRE
ÂGE: 18 ans
CAMP: Sans idées fixes
JE SUIS: un incertain, je peux basculer d'un côté comme de l'autre


MessageSujet: Il était une fois [PV-H] Dim 13 Mar - 14:17

Musique d'ambiance trop génialeuuh ♥:
 

La forêt s'étendait à perte de vue devant les yeux noirs de la princesse Bianca, fille unique et héritière directe du royaume de Camelot. La légende racontait qu'autrefois, un roi du nom de Arthur avait mené son pays d'une main de fer tout en partant à la recherche du Graal. L'avait-il trouvé ou non ? La question continuait d'obséder les sages mais Bianca, elle, pensait différemment. Si Arthur avait trouvé le Graal et ne l'avait pas ramené, ce n'était pas pour rien : l'objet devait rester caché. L'humanité ne pouvait survivre en sachant tous les mystères du monde et ramener le Graal aurait signifié la fin d'une ère, la fin d'un mythe fondateur. Arthur, dans sa grande sagesse, avait dû ressentir au plus profond de lui cette volonté de maintenir l'acte caché, Bianca en était persuadée. L'événement s'était déroulé des siècles auparavant et désormais le royaume de Camelot avait bien changé mais la légende continuait de se chuchoter au gré des routes et des tavernes, donnant ça et là des vocations et des rêves à ceux qui sans cela se seraient perdus.
Camelot avait élargit sa puissance et son influence à travers le monde, montrant l'exemple et offrant aux désireux la possibilité de se faire une place en son sein. Camelot n'était plus dirigé par des hommes mais par des femmes et ce depuis des années. Après des années de guerres et de massacres, la Grande Reine Mathilda avait décidé de prendre les rênes de cette société décadente. Faisant fi des préjugés et du refus de certains dirigeants de collaborer, la Grande Reine avait suivit son instinct et si Camelot était en paix, c'était grâce à elle. Après elle, les princesses étaient montées sur le trône à la place des princes et personne, ou presque, n'avait remit ça en cause.

« Préparez mon cheval, Lysa, je désire me promener. »
« Bien, Princesse. »

La femme rousse disparut rapidement pour aller seller le cheval de sa maîtresse. Bianca, elle, resta à la fenêtre pour admirer le gigantesque territoire qui s'étendait au loin. Ça et là on pouvait apercevoir des paysans au travail, des chevaliers en patrouille ou des villageois en plein marché. Bianca aimait son pays et elle voulait devenir une Reine proche de ses habitants, à l'inverse de sa mère. La Reine actuelle était malade depuis quelques mois et les prêtresses affirmaient que son temps était compté. Bianca était triste, certes, mais elle avait toujours été plus proche de son père que de sa mère, occupée à gouverner et à voyager. Sa mère avait toujours été assez mystérieuse pour elle mais Bianca faisait son possible pour garder intact le lien entre elles deux afin de ne rien regretter lorsque le deuil commencerait. La Princesse soupira et se dirigea vers la chambre de sa mère pour lui annoncer qu'elle partait se promener. Comme d'habitude, son beau-père était assis à côté du lit de la Reine et il brodait une scène quelconque pendant que la Reine lisait calmement. Le père de Bianca avait disparu lorsqu'elle était encore bébé et elle n'en avait donc aucun souvenir.

« Bien ma fille mais ne traverse pas les marais. »
« Je sais mère, ne vous inquiétez pas. Prenez soin de vous, je reviens pour le repas. »

Depuis des années, ses parents la mettait en garde contre les marais où de nombreuses personnes avaient disparus. Les paysans évitaient le lieu plus par habitude que par réelle peur : personne n'aimait se retrouver bloqué sur sa charrette à cause de la boue. Bianca était trop terre-à-terre pour les penser hantés et même si elle croyait sincèrement aux Quatre Déesses, elle n'évitait les marais que parce qu'ils n'étaient pas sur son chemin.
Bianca monta sur son cheval et partit au trot, suivie par Lysa. Alors qu'elles galopaient à travers les plaines, laissant les chevaux profiter de leur liberté, Bianca songeait aux Quatre Déesses. Étaient-elles connues depuis toujours ou n'étaient-elles apparues que lorsque la Grande Reine Mathilda s'était imposée ? Les Quatre Déesses entouraient Camelot, empêchant la magie néfaste d'envahir le pays. La Première Déesse contrôlait l'eau et symbolisait la neutralité à l'état pur. On faisait appel à elle lorsqu'on rendait justice ou lorsqu'on devait négocier car la Première Déesse était Celle qui gérait les conflits et la continuité de la vie. La Deuxième Déesse contrôlait le feu et symbolisait à elle-seule la Vérité et la Recherche. On disait d'elle que c'était une Déesse têtue et qu'elle ne reculait devant rien. C'était à elle que l'on faisait appel lorsqu'on manquait de courage ou lorsqu'on voulait aller au bout des choses. Parmi les légendes entourant les Quatre Déesses, on racontait parfois que la Deuxième Déesse entrait souvent en conflit avec la Troisième Déesse, celle de la joie et du bonheur. La Troisième Déesse n'hésitait pas à changer de chemin si cela pouvait arranger la personne en face et entrait donc en conflit avec la Deuxième Déesse qui, elle, préférait combattre que de reculer. La Troisième Déesse était aussi insaisissable que l'air qu'elle contrôlait. Elle était appelée lors des mariages, des naissances ou des deuils car elle amenait avec elle la volonté de faire le bien et de continuer. Il n'était pas rare que la Troisième soit appelée après la Première lors des conflits afin que tout le monde reparte dans la joie et la bonne humeur. On disait de quelqu'un de simplet qu'il avait été touché par la Troisième Déesse et vivait donc dans son monde. La Quatrième Déesse contrôlait la terre : c'était celle qui maintenait le tout, c'était le pilier, c'était celle que l'on priait lorsqu'il fallait partir en guerre pour défendre Camelot ou lorsqu'on construisait une maison. Cette Déesse était celle que l'on rapprochait le plus des humains normaux car elle en avait le plus d'attributs. C'était généralement elle qu'on priait lorsqu'on devait quitter le pays car on savait qu'on pouvait compter sur elle même lorsqu'on n'était plus à Camelot. La volonté de protéger Camelot était chez la Quatrième telle que sa juridiction s'étendait au delà du pays. A elles quatre, les Déesses formaient un carré parfait et intouchable. Elles se complétaient et protégeaient tout Camelot, sans exception.

« Princesse, attendez-moi ici, je vais voir si nous pouvons traverser le village sans danger. »

Bianca hocha la tête et laissa Lysa partir au galop alors qu'elle-même s'arrêtait sur le bord du chemin. Les habitants aimaient la famille royale et n'avaient donc aucune raison d'en vouloir à l'héritière mais c'était une formalité : le chevalier attitré à la princesse devait s'assurer qu'il n'y avait aucun danger avant de laisser la personnalité entrer dans le village. Si ça n'avait tenu qu'à elle, Bianca serait entrée sans se poser de questions mais elle avait trop réfléchit aux Déesses et avait donc perdu le temps nécessaire pour parlementer avec Lysa. Tant pis.
Bianca était en train d'adresser une prière rapide à la Troisième pour que sa journée soit belle lorsqu'un mouvement attira son attention à l'orée de la forêt.




« Je vais te tuer, et tu ne me verras pas arriver. Regarde bien derrière toi parce que j'apparaitrais lorsque tu t'y attendras le moins. Tu vas mourir et c'est moi qui te ferais agoniser. On est jamais assez loin de Nine Werthem... »
©️ chaussette


Nine version "game of thrones:
 

Voir le profil de l'utilisateur http://Weins-Academie.forumgratuit.org
Cheerleader
avatar
H. Allegra Lockhart
Informations
AVATAR : Teresa Palmer

ANNÉE D'ÉTUDE : Troisième année

DC : Tess Sayers, Spencer J. Fitzpatrick, Zélis Jaeger-Hyde

DISPONIBILITÉ RP :
  • Indisponible


COMMENTAIRES : « Mirror, mirror on the wall, tell me, who has the sickest mind of them all? »

CRÉDITS : korrigan (avatar) || alaska + tumblr (signature)

MESSAGES : 610

Date d'inscription : 10/04/2011

CASIER JUDICIAIRE
ÂGE: 22 ans
CAMP: Sans idées fixes
JE SUIS: un incertain, je peux basculer d'un côté comme de l'autre


MessageSujet: Re: Il était une fois [PV-H] Mar 1 Nov - 23:16

il était une fois
BIANCA & HYPATHIE

Le soleil peinait à passer entre les branches de la Forêt des Ombres. Où que l'on soit, en s'aventurant sur l'un des sinueux chemins qui menaient vers les profondeurs des bois, la densité du feuillage des arbres coupait progressivement toute source de lumière, si bien qu'au bout de quelques centaines de mètres, on se retrouvait quasiment en pleine nuit. Pourtant, si l'on continuait - ou plutôt si l'on avait la mauvaise fortune de se perdre et que l'on n'ait pas le choix de continuer, alors on pouvait aboutir au coeur de la forêt. Et là... Là, au milieu des feuilles mortes et des branches tombées se dressait une petite chaumière illuminée par les rayons du soleil, comme s'ils étaient concentrés en ce lieu unique.
En fait, c'était le cas. Et pour cause, Hypathie en avait besoin pour réaliser ses enchantements.

Assise au milieu d'un tapis de feuilles, mousse et terre, la sorcière semblait en profonde transe. Ses yeux verts étaient perdus dans le vague, ses longs cheveux blond sale éparpillés autour de ses épaules, et elle récitait une incantation, espérant être visitée par l'un des Esprits de la Forêt. La Forêt et les marais étaient son territoire, et elle seule pouvait en disposer comme bon lui semblait, et ce depuis la nuit des temps... ou presque.

On ne savait ni d'où venait Hypathie, ni qui elle était, ni comment elle avait acquis ses pouvoirs. Les légendes entourant la sorcière des marais racontaient qu'il y a fort longtemps, elle était une enfant du village, élevée par un père seul. Les légendes disent qu'elle aurait été une enfant solitaire, étrange, vivant à l'écart des autres. Un beau matin, on trouva le père mort, un pieu planté en pleine poitrine et de vilaines marques de morsure sur le corps et la gamine, partie. Depuis, certains pensent que la sorcière était cette enfant. D'autres ne croient pas à la légende. Certains préfèrent ne pas en parler. Après tout, les marais et la Forêt sont maudits, alors autant ne pas attirer le courroux de la sorcière.

Un fin sourire étira ses lèvres, découvrant des dents aiguisées. L'Esprit de la Forêt venait de lui accorder ses pouvoir pour l'année à venir, jusqu'au solstice d'automne. Se redressant, vacillant, la sorcière rentra à l'intérieur de sa chaumière, sentant une nouvelle énergie couler dans ses veines. En effet, elle ne croyait pas aux Quatre Déesses, et tirait son pouvoir des esprits et des éléments de la forêt et de la nature. Souvent, les esprits qu'elle invoquaient étaient malfaisants, mais peu lui importait. Ce qui comptait, c'était le pouvoir.

Hypathie était la sorcière la plus connue de ses consoeurs, et son but était de parvenir à rassembler les pouvoir pour faire d'elle un être suprême, immortel. Et pour cela, elle avait besoin de concocter un philtre sur une année, philtre requérant entre autre du sang royal. Oh, pas beaucoup, juste quelques gouttes... Ce fut un corbeau qui vint lui annoncer la présence de la Princesse Bianca à l'orée de la forêt, chevauchant du Château vers le prochain village. Etrange, pensa la sorcière... mais c'était une opportunité à ne pas manquer. Se transformant en loup, elle se hâta de parcourir les bois : en partant, le soleil qui éclairait sa chaumière s'évapora en un instant, et tout redevint noir.

Hypathie attendait tapie dans les bois depuis quelques minutes avant que la Princesse n'arrive, escortée par une autre cavalière. Lorsque cette dernière partit, la louve en profita pour reprendre forme humaine. Elle choisit sa forme par défaut, mais se fit moins... naturelle, préférant prendre l'apparence d'une simple paysanne. Rassemblant ses forces, elle jeta un sort momentané de protection autour de la Princesse et d'elle-même, pour que personne ne vienne les interrompre. Cela ne durerait pas longtemps, suffisamment pour qu'Hypathie puisse approcher cette Bianca.

Hypathie n'avait pas de rancoeur envers la famille royale, mais elle était curieuse de connaître la personnalité de celui ou celle dont elle prélèverait le sang pour achever son philtre d'immortalité.

Elle sortit donc du bois, et prit soin d'afficher une mine perdue. La Princesse tourna la tête vers elle, et leurs regards se croisèrent. Hypathie fit mine d'être choquée en reconnaissant la cavalière, ainsi, elle fit une révérence bien bas. « Votre Altesse... pardonnez mon impudence, je ne savais pas que je tomberai sur vous... je me suis perdue dans les bois et je... je ne pensais pas revoir la lumière du jour si tôt. »

Elle ne savait pas où cette farce la mènerait, mais avec un peu de chance, elle recueillerait son ingrédient le plus précieux avant le coucher du soleil.

Emi Burton



i did something bad
@ ALASKA.


Voir le profil de l'utilisateur http://projet-weins.forumgratuit.org/
Nine
avatar
Nine "Nina" Smith-Werthem
Informations
AVATAR : Taylor Warren

ANNÉE D'ÉTUDE : 2ème année

DC : Calypso R. Storm (à privilégier pour les MPs), Samson Hugher, James Miller, Harmony Chanteloup

DISPONIBILITÉ RP :
  • Disponible


COMMENTAIRES : Tic tac tic tac. Les mois passent, me rapprochant de ma douce vengeance. Tic tac. J'arrive.
CRÉDITS : m.bjs

MESSAGES : 72

Date d'inscription : 15/07/2011

CASIER JUDICIAIRE
ÂGE: 18 ans
CAMP: Sans idées fixes
JE SUIS: un incertain, je peux basculer d'un côté comme de l'autre


MessageSujet: Re: Il était une fois [PV-H] Mer 22 Nov - 21:24

Bianca était tout à sa prière à la Troisième Déesse lorsqu'elle aperçut une forme se détacher des arbres. Une jeune femme sortit du bois et, reconnaissant Bianca, fit une révérence avant de dire, d'un air perdu :

« Votre Altesse... pardonnez mon impudence, je ne savais pas que je tomberai sur vous... je me suis perdue dans les bois et je... je ne pensais pas revoir la lumière du jour si tôt. »

Bianca lui sourit doucement avant de faire un léger geste de la main droite comme pour l'empêcher de se justifier d'avantage.

« Ne vous excusez pas, voyons. L'important n'est pas mon statut mais le fait que vous ayez réussi à vous sortir d'une situation terrifiante. » Bianca se pencha vers la jeune femme pour lui poser un mouchoir blanc dans la main. La princesse portait des gants en cuir et ne se risqua donc pas à agir d'elle-même sur la peau de la jeune femme : elle aurait pu la blesser ! Elle se contenta donc de dire, d'une voix douce et délicate : « Vous avez de la terre sur la joue droite. Effacez donc toute trace de votre horrible histoire afin de pouvoir mettre cela derrière vous. »

Mais tout de même, ça la perturbait cette histoire de forêt. Depuis le temps qu'elle avait envie d'essayer d'y entrer pour voir si cette histoire de marais maudit était vrai ou non... Bianca laissa la jeune femme reprendre ses esprits et détendit les rênes pour permettre à son cheval de brouter l'herbe sur le bord de la route. La journée était belle et cette rencontre fortuite serait une anecdote amusante à raconter à sa mère. Elle qui continuait de lui rabâcher qu'elle devait éviter les bois... Peut-être arrêterait-elle d'être aussi catégorique après avoir rencontrée cette jeune fille, charmante, qui était sortie des bois sans soucis ? Enfin sans soucis... La peur l'avait atteinte, certes, mais quoi de plus normal face à des lieux inconnus et sombres ?

« Excusez ma question mais pourquoi êtes-vous entrée dans les bois ? Que vous est-il arrivé ? » Bianca était très curieuse et elle avait naturellement ce talent pour forcer les gens à parler plus que nécessaire...

Songeant que Lysa allait bientôt revenir, Bianca regarda d'un air distrait le chemin vers le prochain village. L'inconnue lui paraissait très intéressante et elle n'était donc pas pressée que la jeune chevalier revienne. C'était si rare de rencontrer des gens du peuple osant lui adresser la parole. Partout où elle allait, le peuple semblait intimidé par sa présence et se contentait donc d'aligner les politesses habituelles. Pourtant Bianca n'avait pas l'impression d'être oppressante dans son comportement et elle tentait toujours de nouer un lien positif avec les gens qu'elle croisait. Elle ne voulait pas être comme sa mère et faisait donc tout son possible pour se mêler au peuple mais quoi qu'elle fasse, ses origines finissaient par éloigner d'elle tout ceux qui avaient le courage de lui adresser la parole. Seule et triste à cause de ces distances obligatoires, Bianca avait souvent songé au plaisir que devait avoir le peuple face à leur absence d'étiquette à respecter. Elle aurait aimé pouvoir chanter, jouer, parler et se promener librement, sans craindre d'enfreindre qui que ce soit ou sans provoquer une guerre par un claquement de doigt résonnant au mauvais moment. Bianca aurait été ravie de n'être qu'une jeune bergère préoccupée par ses chers moutons mais au lieu de ça, c'était une future reine qui devait s'occuper d'un pays entier et de quatre déesses aux caractères variés. Non, décidément la vie de Reine n'avait rien de facile : elle devrait s'assurer que personne ne souffrait de la faim, que les quatre déesses continuaient de tenir le pays sans se disputer, que les voisins ne tentaient pas de briser la paix de Camelot et que personne ne complotait. Ce futur ne l'attirait pas spécialement si bien que Bianca profitait de chaque journée de liberté comme si c'était la dernière.

« De quel village venez-vous ? » Bianca regarda tendrement la jeune femme qui, quelques instants plus tôt, se débattait dans les bois. Quelle courageuse jeune femme ! « Mon amie ne devrait pas tarder à arriver, nous pourrions vous raccompagner. »




« Je vais te tuer, et tu ne me verras pas arriver. Regarde bien derrière toi parce que j'apparaitrais lorsque tu t'y attendras le moins. Tu vas mourir et c'est moi qui te ferais agoniser. On est jamais assez loin de Nine Werthem... »
©️ chaussette


Nine version "game of thrones:
 

Voir le profil de l'utilisateur http://Weins-Academie.forumgratuit.org

Contenu sponsorisé
Informations


MessageSujet: Re: Il était une fois [PV-H]



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1