AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ


Caleb Reed
Policiers
avatar
Caleb Reed
Informations
AVATAR : Jensen Ackles

ANNÉE D'ÉTUDE : 7

DC : Ézéchiel

DISPONIBILITÉ RP :
  • Disponible


COMMENTAIRES : "allez, parles moi, juste un nom, une adresse, c'est pas compliqué et ça te soulagera la conscience...et le reste"
Caleb tira d'un coup sec sur les cheveux du type, rejetant sa tête en arrière. L'autre éructa un borborygme inepte, crachotant des bulles de sang.
"AH MAIS BORDEL, TU VAS CAUSER FUMIER ?!?!"
"euh, patron ?..." l'autre était livide..."il ne peut pas parler patron...sa bouche..."
"eh bien quoi, sa bouche ? retires lui ce truc qui gêne, que j'entendes ce qu'il a à dire"
"patron...on peut pas, c'est...sa mâchoire"

Caleb rejeta la tête du type en avant.
"très bien, voyons si sa femme est plus bavarde, fais la entrer..."
CRÉDITS : mère nature, certainement

MESSAGES : 54

Date d'inscription : 19/08/2013


MessageSujet: Caleb Reed Jeu 23 Nov - 1:16


Caleb Reed

« Un vrai leader n'a pas besoin de conduire; il suffit qu'il montre le chemin »
▬ Henri Miller



identité

NOM : Reed
PRÉNOM(S) : Caleb
DATE DE NAISSANCE : 30/06/2079
À : New York
ÂGE : 25
NATIONALITÉ : Américaine
MÉTIER : Inspecteur de police
SIGNE PARTICULIER : néant

► Poste vacant ; scénario
► Célébrité choisie : Jensen Ackles
► Groupe : les bons citoyens, ceux qui payent leurs impôts

Crédits : ©️ White Rabbit (icons) || ©️ Rose (avatar)



HISTOIRE

« La subordination n'est pas la servitude, pas plus que l'autorité n'est la tyrannie »
— Charles Maurras.


Caleb se sentait bien. Mieux que bien, même, parfaitement à l'aise dans son costume sur mesure, aussi bien que dans ses nouvelles fonctions. Il posa son journal et son café fraîchement torréfié sur son bureau, évitant la pile de dossiers qui n'avait de cesse, semblait-il, de s'amonceler, et ce alors même qu'il en clôturait bon nombre ces temps ci. Pas de repos pour les bons flics, même les plus jeunes et les plus talentueuses recrues. Une affaire chassait l'autre, le taux de criminalité de la ville crevait le plafond, et il n'y avait pas assez de temps ni d'effectifs disponibles pour rattraper le retard, ainsi travaillaient ils tous d'arrache pied à la brigade criminelle. Le jeune homme recevait fréquemment de nouveaux cas à traiter, parfois avec un équipier, souvent seul, et il était monnaie courante que les différents services se rendent des faveurs, s'entraident mutuellement quand leurs dossiers s'entrecroisaient, ça faisait gagner du temps à tout le monde et ça boostait le taux d'élucidation, ce qui satisfaisait pleinement les huiles de la hiérarchie, et la mairie. Malgré tout, la pourriture continuait à gangrener la ville, et le combat durerait encore longtemps avant d'éradiquer complètement le crime. Les murs de son bureau en témoignaient : quantité d'avis de recherche, des personnes disparues, recherchées pour telle ou telle raison, généralement des criminels, des directives du bureau du procureur, des circulaires internes, tellement de paperasse. Et au milieu, son diplôme de l'académie Weins, sa fierté, le renouveau par l'accomplissement de l'excellence. Il se laissa aller vaguement à quelque nostalgie d'une époque plus simple, plus insouciante, quand il alternait les cours, le football, les ratonnades de plombs, une vie simple et amusante.

Il sortit de sa rêverie, les dossiers, toujours les dossiers. Récemment, son service avait accumulé un retard non négligeable dans le traitement des affaires, notamment parce que la justice, engorgée sous la masse de procès à régler, ne pouvait que faire traîner et reporter les jugements et les condamnations aux calendes grecques, et traitait en priorité les cas les plus lourds. Du coup, comme les sacs à merde qu'ils coffraient avaient, hélas, des droits constitutionnels, ils étaient obligés de les relâcher et de leur donner à nouveau la chasse, parfois des semaines après. Toute cette lourdeur administrative avait un coût conséquent, et les policiers devaient mettre les bouchées doubles, en plus de passer pour des idiots aux yeux des voyous, qui, du fait, se sentaient presque intouchables. Presque. Avec certains collègues, Caleb avait fondé, bénévolement, un genre d'association de contribuables, soucieux d'épargner à l'état un tel gâchis de ressources. L'idée était simple, et pourtant lumineuse : puisque garder les criminels en cage coûtait cher en terme de gestion administrative, de fonctionnaires mobilisés, en frais d'hébergement carcéral, et qu'il était inacceptable de les relâcher après s'être donné tant de mal à les appréhender, il fallait faire en sorte que lesdites racailles de caniveau acceptent de participer, en quelque sorte, ou au moins qu'elles se tiennent à carreau. Afin d'encourager les bonnes volontés, les policiers de ce petit groupe très soudé, et très patriote, n'hésitaient pas à montrer le droit chemin, une main sur l'épaule, une tape dans le dos, assez souvent en haut de la cage d'escalier, ou sur la corniche, ou sur les passerelles qui enjambaient les tronçons les plus fréquentés. Parfois, des doigts se coinçaient dans des portes, des têtes heurtaient les portières, décidément bien basses, des voitures de patrouille, des dents rencontraient des matraques, et même, de plus en plus, des bottes percutaient des paires de couilles. Tout un florilège de désagréments divers et variés permettait de mettre sur la touche, et à moindre coût, une belle portion de la faune locale du petit banditisme. Quelques uns des plus hardis, ou des plus cons, ou de ceux qui avaient manifestement du mal à imprimer, tentèrent bien de déposer plainte pour brutalité policière et usage excessif de la force, mais après quelques démonstrations aussi musclées que convaincantes, de brutalité excessive, les plaintes s'envolèrent comme par magie. Ce qui permettait aussi d'obtenir quantité d'aveux et d'alléger le travail du ministère de la justice, c'était du gagnant-gagnant et le système commençait à se rôder. Ce qui permettrait par la suite de se coltiner aux affaires vraiment sérieuses, de celles que Caleb attendait de pied ferme...




CARACTÈRE

« La difficulté attire l'homme de caractère, car c'est en l'étreignant qu'il se réalise lui même »
— Charles de Gaulle.


Caleb n'a pas changé de caractère, juste de ring, il boxe dans la catégorie supérieure et plus que jamais, il met ses poings au service de ses convictions pro-gouvernementales. Il est dur, inflexible, incorruptible, et farouchement déterminé à accomplir son destin. La fin justifie toujours les moyens, et un monde meilleur mérite tous les sacrifices nécessaires. Quitte à donner, de temps en temps, une petite tape dans le dos...





YOU & YOURSELF
Mais qui donc se cache sous le masque ?



Ton p'tit nom/pseudo : Coin
Ton âge : 34
Un ou plusieurs comptes sur le forum ? un seul
Comment as-tu connu le forum ? grâce à Boogie
Et comment tu le trouves ? lu..mi..neux...arghhhh....
Quelque chose à ajouter ? "Caly, fais moi des crêpes" ?

Merci à toi, nous te souhaitons la bienvenue sur Weins ~ Le staff reste à ta disposition si tu rencontres le moindre problème. Souviens toi, tu disposes d'une semaine pour remplir ton dossier ; s'il te faut plus de temps n'oublie pas de le signaler. A très bientôt ♫




Voir le profil de l'utilisateur
Boogie
avatar
Alastor Burton
Informations
AVATAR : Cillian Murphy

DC : Theodore Traum

DISPONIBILITÉ RP :
  • Disponible


COMMENTAIRES : Mon monde est une vaste étendue aride couverte de poussière et d'une végétation desséchée. Les arbres y sont tordus et leurs branches aux mains griffues écorchent et s'accrochent. Les seules visites que j'y reçois sont celles de spectres décharnés, de bêtes sauvages et de monstres sanguinaires. J'habite au coeur d'hectares désolés où j'expose des cadavres d'une macabre Beauté, et lorsque je parcours ces champs de Mort et de Douleur, marchant seul sur des ossements humains, les seules fleurs qui se mêlent à mes cheveux sont les flocons de neige qui descendent d'un ciel gris plombé.
CRÉDITS : Schizophrenic

MESSAGES : 331

Date d'inscription : 10/06/2013

CASIER JUDICIAIRE
ÂGE:
CAMP: Contre le Gouvernement
JE SUIS: un(e) new-yorkais(e) aux habitudes plus ou moins douteuses


MessageSujet: Re: Caleb Reed Jeu 23 Nov - 19:36

Yo, vieux roseau ;)



    "Il n'est point dessein de bourreau qui ne lui soit suggéré par le regard de sa victime." Pier Paolo Pasolini

Voir le profil de l'utilisateur
Calypso
avatar
Calypso R. Storm
Informations
AVATAR : Lindsay Ellingson

ANNÉE D'ÉTUDE : 5ème année

DISPONIBILITÉ RP :
  • Disponible


COMMENTAIRES : Sachez mes chers que vous vous trouvez face à la Reine de l'Académie. Reine que vous devrez acclamer, admirer parce que j'ai été élue par tout le monde comme étant la plus belle de cette fichue Académie. Mais ne vous réjouissez pas : beauté ne veut pas dire stupidité...
Ça fait six ans que je suis réélue, et je compte bien continuer jusqu'à mon départ.
Je suis également la Dirigeante en chef du Quartier Nord et je peux vous faire décapiter d'un simple claquement de doigt. Je suis également une prostituée de luxe et mes clients me sont entièrement dévoués alors dis un seul truc de travers sur moi et j't'envois en prison jusqu'à la fin de ta vie !

Allez sans rancune : je suis magnifique et intelligente, t'es rien face à moi !


CRÉDITS : m.bjs

MESSAGES : 1876

Date d'inscription : 05/05/2011

CASIER JUDICIAIRE
ÂGE: 22 ans
CAMP: Sans idées fixes
JE SUIS: un incertain, je peux basculer d'un côté comme de l'autre


MessageSujet: Re: Caleb Reed Jeu 23 Nov - 19:45

Caleeeeeeeeeeeeeeeeb ! Calypso est tellement RAVIE de savoir que tu n'es plus à l'Académie What a Face What a Face What a Face What a Face
*sort*

J'adore ton début de fiche ! Par contre 21 ans ça fait un peu jeune quand même, haha ! Faudrait le vieillir un peu du coup pour justifier qu'il soit dans la police hum (vu le caractère, l'Académie l'aura gardé en tant qu'élève jusqu'à assez "tard" donc 21 ans c'est trop jeune pour le laisser partir).

J'ai hâte de lire la suite siffle:




« Vous m'impressionnez en fait … car dans votre humanité à souffrir du passé, votre inhumanité à tuer et à diriger un lieu à présent vous rend simplement fascinante. Retenir des larmes, brider la tristesse pour la cacher en public alors que je sais au fond qu'il existe des bras où vous aimez vous reposer … ma chère ; vous êtes une vraie Reine. Et voyez je ne serai jamais un roi ...»
Jason Lecter
© chaussette


Jason et Calypso jouant aux échecs:
 


Calypso version "game of thrones:
 

Voir le profil de l'utilisateur http://projet-weins.forumgratuit.org
Cheerleader
avatar
Rebecca Dawson
Informations
AVATAR : Emma Watson

DC : Hope Wellington

DISPONIBILITÉ RP :
  • Disponible


CRÉDITS : Even

MESSAGES : 4

Date d'inscription : 14/08/2017

CASIER JUDICIAIRE
ÂGE: 19 ans
CAMP: Adhérant au Gouvernement
JE SUIS: dans l'élite, le gouvernement croit en moi


MessageSujet: Re: Caleb Reed Sam 25 Nov - 0:34

Heureux de revoir le vénérable canard et camarade Platine parmi nous ! What a Face HugDuck

Voir le profil de l'utilisateur
Calypso
avatar
Calypso R. Storm
Informations
AVATAR : Lindsay Ellingson

ANNÉE D'ÉTUDE : 5ème année

DISPONIBILITÉ RP :
  • Disponible


COMMENTAIRES : Sachez mes chers que vous vous trouvez face à la Reine de l'Académie. Reine que vous devrez acclamer, admirer parce que j'ai été élue par tout le monde comme étant la plus belle de cette fichue Académie. Mais ne vous réjouissez pas : beauté ne veut pas dire stupidité...
Ça fait six ans que je suis réélue, et je compte bien continuer jusqu'à mon départ.
Je suis également la Dirigeante en chef du Quartier Nord et je peux vous faire décapiter d'un simple claquement de doigt. Je suis également une prostituée de luxe et mes clients me sont entièrement dévoués alors dis un seul truc de travers sur moi et j't'envois en prison jusqu'à la fin de ta vie !

Allez sans rancune : je suis magnifique et intelligente, t'es rien face à moi !


CRÉDITS : m.bjs

MESSAGES : 1876

Date d'inscription : 05/05/2011

CASIER JUDICIAIRE
ÂGE: 22 ans
CAMP: Sans idées fixes
JE SUIS: un incertain, je peux basculer d'un côté comme de l'autre


MessageSujet: Re: Caleb Reed Jeu 7 Déc - 20:22

Bon la caractère est un peu léger (faudrait mettre l'ancien en spoiler hum ) mais je valide !!

Bon changement de groupe What a Face 

Bienvenue chez les
HELIUM



© Jason


DÉSORMAIS TU POURRAS ►
...  aller te recenser pour éviter de te faire arrêter par la Police sans passeport ;
...  aller demander un rang pour qu'on puisse mieux savoir qui tu es ;
...  te faire de nouveaux amis influents pour pouvoir être survivre ici ;
Et t'amuser parmi nous en te baladant dans la ville !




« Vous m'impressionnez en fait … car dans votre humanité à souffrir du passé, votre inhumanité à tuer et à diriger un lieu à présent vous rend simplement fascinante. Retenir des larmes, brider la tristesse pour la cacher en public alors que je sais au fond qu'il existe des bras où vous aimez vous reposer … ma chère ; vous êtes une vraie Reine. Et voyez je ne serai jamais un roi ...»
Jason Lecter
© chaussette


Jason et Calypso jouant aux échecs:
 


Calypso version "game of thrones:
 

Voir le profil de l'utilisateur http://projet-weins.forumgratuit.org

Contenu sponsorisé
Informations


MessageSujet: Re: Caleb Reed



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1