La quête de l'Est CLOS
Policiers
avatar
Caleb Reed
Informations
AVATAR : Jensen Ackles

DC : Ézéchiel

DISPONIBILITÉ RP :
  • Disponible


COMMENTAIRES : Je sais ce que tu penses : « C'est six fois qu'il a tiré ou c'est cinq seulement ? ». Si tu veux savoir, dans tout ce bordel, j'ai pas très bien compté non plus. Mais c'est un Magnum .44, le plus puissant soufflant qu'il y ait au monde, un calibre à vous arracher toute la cervelle. Tu dois te poser qu'une question : « Est-ce que je tente ma chance ? ». Vas-y, tu la tentes ou pas ?

Cet engin raffiné est un Magnum 44 automatique. Redoutable. Correctement utilisé, il efface un homme et ses empreintes digitales aussi.
CRÉDITS : Fish

MESSAGES : 128

Date d'inscription : 19/08/2013

CASIER JUDICIAIRE
ÂGE: 25 ans
CAMP: Adhérant au Gouvernement
JE SUIS: dans l'élite, le gouvernement croit en moi


MessageSujet: Re: La quête de l'Est CLOS Ven 29 Juin - 1:09

EHHHHHH merde. Le plus difficile, quand on est sur un nuage, c'est quand quelqu'un ou quelque chose le touche du bout du doigt, ou le déchire d'un souffle fort inopportun. Le nuage craque, et on retombe à pieds joints dans la réalité. Bordel, c'était frustrant. Il se demanda si c'était encore ce toxico de Ramirez, cherchant du regard son arme de service. "J'étais en train de le nettoyer et le coup est parti tout seul", un classique. Une voix de femme, des sanglots étouffés, une courte discussion, et voilà que Venecia revenait accompagnée. Par...Gidget ?!?. C'était bien la dernière personne au monde qu'il s'attendait à voir passer la porte. Il était tellement surpris qu'il avait oublié de se rhabiller, il n'était couvert que de son boxer, et de nombreuses griffures toutes fraîches. Venecia l'installa dans un des fauteuils, enroulée dans une serviette, la jeune fille avait du passer un moment sous la pluie, elle était trempée jusqu'aux os, et avait un petit air pitoyable qui lui passa l'envie de la jeter par la fenêtre. "to serv and protect" Protéger et servir, telle était la devise des policiers new yorkais. La blondinette était en détresse, il fallait lui venir en aide, un point c'était tout.

Et pour couronner le tout, elle se souvenait de lui. C'était l'une des cheerleaders de Caly, pas vraiment dans son gang de pouffes, pas assez marginale pour passer inaperçue, le genre de fille qui fait sa route comme une grande, quoiqu'il n'aie pas entretenu de relation avec elle. Contrairement à la rumeur qui la concernait, selon laquelle la mignonne avait un côté social relationnel très prononcé. Et selon la personne à qui l'on s'adressait, trop prononcé. C'était tout sauf une farouche, mais pas foncièrement méchante.

"Salut Gidget, le monde est petit on dirait. Comment vont les cours à l'Académie ?" Il ne voyait pas trop quoi dire d'autre. Elle avait eu un accident, elle avait atterri ici, elle avait bien compris qu'elle arrivait comme un chien dans un jeu de quille, et il n'avait pas trop envie de s'étaler sur le sujet, du moins sur un autre sujet que Venecia. Par contre, il était curieux de savoir comment les deux femmes se connaissaient. Après tout, ce n'était pas comme si sa partenaire collectionnait les Weinsiens. Si ??.

---------------------------------------------------------------------------
Image

Voir le profil de l'utilisateur
Venecia
avatar
Venecia O'Donnell
Informations
AVATAR : Michelle Rodriguez

DC : Lecter

DISPONIBILITÉ RP :
  • Disponible


CRÉDITS : Moi même

MESSAGES : 91

Date d'inscription : 06/10/2013

CASIER JUDICIAIRE
ÂGE: 35 ans
CAMP: Sans idées fixes
JE SUIS: un(e) new-yorkais(e) aux habitudes plus ou moins douteuses


MessageSujet: Re: La quête de l'Est CLOS Ven 29 Juin - 2:26

" La chasse au Géant "


Les appels sont passés rapidement et le central promet de faire son possible plus rapidement encore. L'appel achevé, Venecia soupire longuement, mordillant frénétiquement sa lèvre. Et si la blonde n'était pas arrivée ? Et si ils... la chaleur reprend possession de ses reins, lui fait tirer pensivement sur le col de son t-shirt comme pour y faire entrer un peu d'air frais. Allons allons il faut se reprendre, il faut se calmer de toute urgence. Elle se calme, repart au salon où elle trouve les deux plus jeunes en conversation.

« Les cours ? Oh comme d'habitude je m'y suis toujours un peu ennuyée tu sais. » Un sourire de connivence, la blonde pose sa tasse vide et croisant le regard de Venecia, se précipite de plus belle dans ses bras, les siens accrochés à son cou et plaquant de nombreux baisers sur sa joue. « Merci merci tu es géniale. Je t'adore tu le sais hein ? »
La brune lui caresse la tête. « Je sais oui, va te doucher sinon tu vas prendre froid. » Le temps de lui montrer les lieux et elle redescend. Face à Reed, sans plus rien ni personne pour meubler ce silence qui s'installe malgré eux. « Je suppose que... ce qui doit se faire se fait hein ? Ou ne se fait pas en l'occurrence. » O'Donnell se penche et ramasse la chemise de son cadet, lui tend à regrets bien qu'elle ne l'avouera pas, pas de vive voix en tout cas. Les yeux plongés dans les siens, elle laisse filer les secondes, les minutes et...

« Venecia !! Je mets mes vêtements à sécher ou je t'en pique ? » La voilà juste habillée d'une serviette trop courte pour être décente, comme chez elle et pas gênée pour deux ronds. Cette fille a loupé quelques épisodes en matière de pudeur.
« Comme tu préfères. » Lâche alors la flic, se laissant choir dans le divan pour reprendre un verre. La journée les a déjà épuisé et maintenant elle va bien réussir à les achever...
« Au fait Caleb, je n'en reviens pas qu'on se connaissent tous les trois ! C'est dingue comme le monde est petit oui ! » Trop heureuse... ça sent la connerie. Sa langue va finir par fourcher. « Du coup vous êtes colocataires et coéquipiers  ? »
Venecia se contente d'un mouvement de tête, allume une cigarette et la barbe à papa sur pattes sautille sur place. « Wahou mais c'est génial ! Bon Venecia et moi on ne fait que coucher ensemble et on est copines c'est pas aussi passionnant que votre duo au travail mais... »

La flic manque de s'étouffer avec la fumée, lance un regard mécontent à l'autre femme qui plaque aussitôt une main sur sa bouche, lâchant un « oups » à moitié désolé. Trop franche, trop naturelle elle ne peut pas s'excuser de ça. « Heu, enfin si c'est passionnant mais comment dire c'est différent ! Après puisqu'on se connaît tous les trois on peut envisager de faire ça tous ensemble ça pourrait être amusant ! »
« Gidget ! »
« Oui ? »
« Va t'habiller. »
« Oui chef ! Mais penses-y quand même ça pourrait vraiment... »  
« Gidget deux fois ! »
« Oui lieutenant ! »

Elle rit en s'éclipsant, bondissant de marches en marches et laissant O'Donnell comme exsangue dans le canapé. Tu parles d'une entrée en matière ou d'une introduction. Bah, c'est Gidget mais enfin bon, ça pouvait rester secret, pas besoin d'en faire étalage. Venecia n'aime pas laisser ouvert le livre de sa vie privée et protège son intimité autant pour elle que pour les tiers personnes qui pourraient se trouver en danger rapport à son job. Oh elle n'est pas mal à l'aise, seulement elle n'aime pas ça quand même. Alors la brune reprend un verre, tire frénétiquement sur sa clope et soupire. Si elle n'appréciait pas autant cette fille, elle l'aurait déjà bouclée dans sa cave... ou en prison...

©️ Jason L.

---------------------------------------------------------------------------