Syndrome Weins
Policiers
avatar
Caleb Reed
Informations
AVATAR : Jensen Ackles

DC : Ézéchiel

DISPONIBILITÉ RP :
  • Disponible


COMMENTAIRES : Je sais ce que tu penses : « C'est six fois qu'il a tiré ou c'est cinq seulement ? ». Si tu veux savoir, dans tout ce bordel, j'ai pas très bien compté non plus. Mais c'est un Magnum .44, le plus puissant soufflant qu'il y ait au monde, un calibre à vous arracher toute la cervelle. Tu dois te poser qu'une question : « Est-ce que je tente ma chance ? ». Vas-y, tu la tentes ou pas ?

Cet engin raffiné est un Magnum 44 automatique. Redoutable. Correctement utilisé, il efface un homme et ses empreintes digitales aussi.
CRÉDITS : Fish

MESSAGES : 128

Date d'inscription : 19/08/2013

CASIER JUDICIAIRE
ÂGE: 25 ans
CAMP: Adhérant au Gouvernement
JE SUIS: dans l'élite, le gouvernement croit en moi


MessageSujet: Re: Syndrome Weins Sam 14 Juil - 22:00

Fallait-il vraiment qu'elle en rajoute ?. Il était déjà aux abois, au comble de la surexcitation, mais l'indéboulonnable Venecia prenait un malin plaisir à se jouer de lui, comme si elle savait exactement sur quel bouton appuyer pour provoquer en lui certains sursauts. Cette femme était le diable personnifié, et avec de tels appâts, pas étonnant que tant et tant cèdent à la tentation, c'était si bon que de se laisser prendre dans les rets de cette incroyable séductrice. Pour lui qui n'était qu'un novice, comment imaginer se sortir de ce guêpier ?. Encore plus difficile, puisqu'il n'avait absolument plus la moindre volonté de chercher à sauver ses os, il l'avait dans la peau, irrémédiablement.

Elle lui faisait un numéro incroyablement crédible, pour qui ne la connaissait pas. Il l'avait vu défoncer des tas de types patibulaires, et elle était plutôt du genre à ne jamais plier, préférant rompre, elle aurait très bien porté un tatouage "plutôt crever". Et même à cet instant, il avait beau savoir et rationaliser, elle offrait quand même une vision si incroyable qu'il se surprit à croire qu'elle ne simulait pas. C'était un jeu, et Venecia en maîtrisait tous les codes. Il avait laissé les clés dans les menottes, et il savait qu'elle le savait, elle pouvait se détacher à tout instant si elle avait décidé qu'elle en avait marre, ou même si elle ne le supportait plus. Le souvenir de sa captivité et de ses entraves n'était pas si éloigné, après tout, il voulait qu'elle sache que quoiqu'il arrive, il lui laisserait toujours le choix, sa liberté. C'est dans ces conditions qu'il envisagea sérieusement de pousser sa chance plus avant, puisqu'elle voulait jouer avec le méchant flic.

Vous ne m'avez pas l'air innocente, j'ai l’œil pour ça, il va falloir me convaincre, lieutenant". Il s'étrangla intérieurement, il avait vraiment sorti ça ?. Et le pire, c'était qu'elle semblait apprécier cette façon qu'il avait de s'imposer, comme si d'inverser les rôles était un plaisir de fin connaisseur. Avant qu'elle n'aie pu répondre, il l'embrassa, une main enserrant son cou mais sans presser, juste pour lui maintenir le visage orienté vers le sien. Elle avait le droit de garder le silence, hein ?. Mais si elle ne l'exerçait pas immédiatement, si elle enchérissait à nouveau, ça pourrait bien être lui qui perdrait les pédales. Sauf qu'il ne pouvait pas l'embrasser indéfiniment, ils allaient étouffer à ce rythme. Alors, il commença à descendre à genoux, l’entraînant avec elle en une lente plongée, et ils se retrouvèrent au sol dans cette même position, il lui maintenant toujours le haut du buste d'une main robuste, tandis que l'autre commençait à lui caresser le ventre.

---------------------------------------------------------------------------
Image

Voir le profil de l'utilisateur
Venecia
avatar
Venecia O'Donnell
Informations
AVATAR : Michelle Rodriguez

DC : Lecter

DISPONIBILITÉ RP :
  • Disponible


CRÉDITS : Moi même

MESSAGES : 91

Date d'inscription : 06/10/2013

CASIER JUDICIAIRE
ÂGE: 35 ans
CAMP: Sans idées fixes
JE SUIS: un(e) new-yorkais(e) aux habitudes plus ou moins douteuses


MessageSujet: Re: Syndrome Weins Sam 14 Juil - 22:48

" Enigma "


Pas l'air innocente, non sans blague ? Et elle doit le convaincre en plus, voilà qui devient difficile. Encore qu'elle en est capable, la brune n'est pas novice. Voilà qu'il prend possession de ses lèvres comme pour lui rappeler qu'elle doit garder le silence, une main autour de son cou qui loin de faire surgir un souvenir douloureux, lui donne à nouveau des fourmis dans les membres. La flic ne se soustrait pas au baiser, attend qu'il la libère pour respirer et reprend une longue inspiration avant de lui offrir un sourit délicat, un regard presque timide. « Je suis l'innocence incarnée... agent Reed. » Qu'elle dit en articulant son nom de façon suave.

A genoux, c'est bien une première pour elle mais comme Caleb a suivi le mouvement elle ne se sent pas rabaissée ni outrée. C'est un jeu et il n'a pas pour but d'être blessant. Sa tête s'incline délicatement sur le côté comme celle d'un petit oiseau curieux et la jeune femme bat des cils. Note de remercier Gidget pour avoir tellement joué avec elle. « Mais... je ne sais comment vous convaincre. Vous prouver à quel point mes intentions sont... » Langue passée sur ses lèvres, Venecia frôle les siennes et laisse mourir d'une voix sucrée : « Louables à votre égard. Et puis comment vous dire ? » La voilà qui regarde ailleurs, faussement gênée et finalement se colle tout contre lui pour chuchoter. « Je ne sais pas me taire. »

Assise, les épaules collées au mur elle ferme les yeux, jette la tête en arrière et sent son rythme cardiaque accélérer violemment. Tu sais avec qui tu joues ? Oui oui, et il commence à se dévoiler sous un jour qui n'est pas sans lui plaire. Il commence à prendre de l'assurance, à quitter définitivement les bancs de l'école. L'homme prend le pas, libéré et libre, sans comptes à rendre.
Vas-y Caleb tu as le droit ! Vas-y et vis ! Plus personne ne te retient.
« Obligez moi. »  

©️ Jason L

---------------------------------------------------------------------------