Roméo Gaither

Invité
Informations


MessageSujet: Roméo Gaither Mer 4 Jan - 20:58


Roméo Gaither
« Je sens la fin, le gouffre, peut-être un peu de souffre, un mauvais goût dans la bouche... Je me fou de tout, le morceau de haine qui protège mon coeur...
- Reine Rouge, Mara Tremblay »





« it's your life! »

NOM : Gaither
PRÉNOM : Roméo
DATE DE NAISSANCE : 29 Novembre 2080
À : L'académie
ÂGE : 19 ans
NATIONALITÉ : Américaine
SIGNE PARTICULIER : Joue de la basse/Ses yeux beaucoup trop bleus

Poste vacant ; scénario ou inventé? POSTE VACANT
Célébrité choisie :
Jared Leto
Groupe : Toxicos
Code du règlement :
Spoiler:
 


Crédits : © White Rabbit (icons) || © Rose (avatar)





HISTOIRE

« ll y a deux histoires : l'histoire officielle, menteuse, puis l'histoire secrète,
où sont les véritables causes des événements. » — Balzac.

Je ne suis pas ce que l'on peut qualifier de « voulu » dans la vie. Ma mère m'a eue lorsqu'elle n'avait que 15 ans, et je ne connais pas mon père, je ne sais absolument rien sur lui. Vous devez vous dire que je n'avais qu'à demander à ma mère... Facile à dire, ouais. Ma mère s'est complètement détachée de moi, puisque je n'étais qu'un fardeau supplémentaire dans sa vie. Elle a commencé à oublier en consommant des substances illicites, puis elle en a fait une overdose deux ans après ma naissance. Et comme elle était aussi seule que moi dans la vie, il n'y avait personne pour me prendre en charge, et encore moins pour me raconter d'où je viens. Heureusement, il y a quelqu'un, une assistante sociale, qui m'a recueillie. Comment ? je ne pourrais pas vous le dire, je ne m'en souviens pas, et personne ne me l'a jamais dit. Je ne sais même pas où je me trouvais à ce moment-là. Bref, au lieu de me laisser crever et m'éviter de vivre cette vie de merde que j’ai en ce moment, elle a préféré me ramener. Je ne peux pas lui être reconnaissant, comment le pourrais-je ? Bref, passons sur mon mal de vivre, de toute façon, vous vous en foutez.

Donc vers l'âge de 3 ans, je me suis retrouvé dans un orphelinat, un moment assez sombre dans ma vie (pas plus brillant que le reste je devrais dire...). Je n'étais pas le genre sociable. Je restais souvent dans mon coin, à regarder le temps passer, à me dire que je ne valais rien et que si je n'avais pas été de ce monde, ma mère serait encore en vie, bref, je me sentais épanoui... ou pas. Entre les moments où je ne mangeais pas et ceux occupés à me demander pourquoi les autres semblaient relativement heureux, je regardais des gens dans les ruelles. À partir d'un certain point de vu dans la cour arrière de l'orphelinat, je voyais souvent des gens fumer, comme ma mère le faisait, apparemment. Je trouvais qu'ils avaient l'air cool, et relaxe. Les voir rirent ainsi me donnait envie d'essayer, d'autant plus qu'on m'avait interdit d'aller les voir. Je me suis toujours dit que personne ne pouvait rien pour moi, alors pourquoi auraient-ils de l'autorité sur moi ? Je ferai bien ce que je veux, éventuellement, c'est ce que je me disais.

Vers l'âge de 12 ans, on avait parfois le droit de sortir, mais pas trop longtemps, bien sûr. Mais j'en profitai alors pour m'enfuir. Revenir ? Je ne savais pas quand. Mais je voulais voir autre chose que ce stupide orphelinat dans lequel j'étais séquestré depuis trop longtemps. Et puis, cette ruelle qui m'obsédait, avec ces gens et ce qu'ils prenaient... Finalement, ce fut le temps d'une nuit. Je savais où aller, je savais à qui parler... Lorsque j'arrivai dans la ruelle, je demandai si moi aussi je pouvais en avoir... Il y avait un gars, assez grand, qui refusa, je n'avais pas de quoi payer. Je ne savais pas que cela coûtait de l'argent. Mais une jeune fille se retourna et se pencha vers moi, tout en me disant que j'étais beaucoup trop un bel enfant pour ne pas que j'aie le droit d'essayer... Mais elle me dit que la prochaine fois, il me faudrait quelque chose en échange. Je ne dis rien, j'avais peur, mais quelque chose en moi me criait d'y aller de foncé. J'avais ce besoin malsain de me faire du mal, de me punir d'être sur cette terre, parce que c'est tout ce que j'ai toujours mérité.

Je revins le lendemain matin, les yeux rouges et l'âme creuse, pour me coucher dans mon lit, tout en souhaitant ne jamais me réveiller.

Depuis cette nuit, je commençai alors à ramasser ce que j'avais d'argent (autrement dit, à voler mes colocataires) et à fuguer plus fréquemment. Je revenais toujours dans le même état : mort de l'intérieur. Au moins, ainsi, je ne ressentais plus rien. La vie ne me faisait plus mal, l'air que je respirais ne brûlait plus mes poumons, et je cessais de penser à mes démons intérieurs. Je m'affalais sur le lit, le matin, et j'étais vide. Mes fugues étaient de plus en plus longues, jusqu'à ce que je décide de m'en aller pour de bon, vers l'âge de 15 ans. Pendant un an et demi, j'appris tout ce qu'il y avait à savoir sur les drogues et leur vente, ainsi que sur leur fabrication. Je devins mauvais, mais je toute façon, tout s'en fiche.

Un matin, lorsque j'avais 16 ans, je me réveillais. Je n'étais plus sous l'influence de rien. J'avais passé la nuit dans une ruelle d'un quartier miteux, j'avais vomi, j'avais l'air de rien. Je regardais autour de moi, et j'étais seul. Mes « amis » n'étaient pas là. Je regardai le ciel, et j'eus une pensé qui me donna un frisson dans le dos : dans un an, j'allais être aussi vieux que l'âge du décès de ma mère, et j'étais ce sur chemin aussi. J'étais seul. Seul avec mes tourments, avec mes idées suicidaires, avec mes blessures que je me faisais sur les bras. Seul avec la carcasse vide que j'étais. Que je suis toujours d'ailleurs ! Mais je me dis alors que je voulais vivre plus vieux qu'elle, que ma mère était un échec pourris de la vie, et que si je finissais comme elle... Bref, je me levai et retourna voir dans des quartiers un peu moins pourri. J'eus en fait le réflexe de retourner à l'orphelinat. J'allai parler à l'assistante sociale qui était responsable de moi à l'époque, je lui racontai mon histoire. Je lui dis que je ne voulais pas finir seul. Elle me dit que je pourrais entrer à l'Académie Wains, mais il faudrait aussi que j'arrête de consommer. Je promis n'importe quoi, parce que je toute façon, je savais que je ne pourrais remplir aucune des demandes. Je me dis qu'il faudra que je joue avec subtilité.

C'est donc ainsi que je me suis retrouvé dans cette académie pourrie. Les gens s'y trouvant sont, en général, insignifiants et artificiels. Bref, c'est n'importe quoi. La différence, c'est que je suis un peu plus encadré... Mais il y a des trucs qui clochent. Oui, nous avons des cours, mais je ne suis pas d'accord comment tout cela se passe. Ils semblent vouloir nous contrôler, mais pas juste dans le but de faire de nous des « meilleurs citoyens » comme n'importe qu'elle école... C'est bien plus que cela, mais je n'arrive pas à mettre le doigt dessus. Mais il faut dire que je ne suis pas le genre à vraiment écouter où à me conformer de toute façon. J'opte pour la discrétion et ne pas trop faire de vague. J'observe de loin, mais inquiété vous pas que si un jour, nous avons l'occasion d'agir, je le ferai. En attendant, je fais mes petites affaires, je vends des drogues diverses et je reste tranquille.

Pour ce qui est de la politique, je ne peux pas dire que je suis un grand adepte... Mais je trouve louche tout ce qui se passe. Je ne suis pas vraiment d'accord, mais je ne serai pas le genre à mener une révolution, de toute façon, ça ne servirait à rien, on n’a pas assez de pouvoir en tant que simple jeune de la rue. Personne ne nous prendrait au sérieux, nous ne sommes que des drogués finis qui n'attendent que la fin.


• • •


CARACTÈRE

« Un homme de caractère n'a pas bon caractère. » — Jules Renard.

Dépendant : La drogue, c'est présent dans ma vie, et même si je n'en parle pas, je ne le nierai pas. En passant, j'en vis aussi. C'est donc un cycle qui ne finit pas, j'en vends pour plus m'en acheter, pour en prendre, pour m'en acheter, j'en vends... ♣️ Indécis : Il y a des moments où j'ai envie de m’en sortir, et d'autres où je me dit qu'il n'y a rien qui vaut la peine. Et puis, je n'ai pas d'opinion fixe sur l'école, ni sur la politique. C'est que je ne m'en préoccupe pas vraiment. ♣️ Froid : Les gens ne m'intéressent pas. Ils sont là simplement pour me donner de l'argent, ou de la drogue. Ils peuvent réussir à me distraire, bien sûr, mais je n'ai pas d'amis, puis, de toute façon, personne ne me veut comme ami. ♣️ Silencieux : Je ne suis pas de ceux qui aiment attirer l'attention. Je ne lève pas la main en classe pour répondre à des questions, je ne parle pas vraiment aux gens... ♣️ Discret : Les gens ne me remarquent pas, et c’est bien comme ça. ♣️ Marchandeur : je ne suis pas du genre à me faire avoir. Premièrement, lorsque j'achète, c'est au moins cher, et deuxièmement, lorsque je vends, c'est au plus cher. ♣️ Débrouillard : Malgré tout, j'ai un certain talent pour me sortir de situations assez troublantes, voire gênantes et humiliantes. Certaines de mes connaissances viennent me voir par fois, pour que le leur donne des pour qu'ils se sortent de leur problème... Mais ce n'est pas gratuit. ♣️ Observateur : Je réfléchis beaucoup avant d'agir. Je remarque beaucoup plus qu'on ne me remarque. J'analyse plus qu'on ne peut le penser. ♣️ Cynique : Vous l'aurez remarqué, ce n'est pas ce qui est beau qui me fait rire, c'est ce qui est pire que moi... Quoi qu'il n'y ait pas vraiment pire que moi. Ce qui est mal est drôle, et j’aime bien en rire. ♣️ Calme : Même si je vais souvent dans des fêtes le soir, où dans des bars, je ne suis pas celui qui va monter sur la table pour danser toute la nuit. Je vais faire mes ventes, tranquille, et je vais repartir ensuite.

• • •


YOU & YOURSELF

Ton p'tit nom/pseudo : Catherine/Minuit/Mr. Why
Ton âge : 20 ans
Un ou plusieurs comptes sur le forum ? Premier!
Comment as-tu connu le forum ? Un top site
Et comment tu le trouves ? Il a l'air cool!
Quelque chose à ajouter ?
AMOUR!


Cheerleader
avatar
H. Allegra Lockhart
Informations
AVATAR : Teresa Palmer

ANNÉE D'ÉTUDE : Troisième année

DC : Tess Sayers, Spencer J. Fitzpatrick, Zélis Jaeger-Hyde

DISPONIBILITÉ RP :
  • Indisponible


COMMENTAIRES : « Mirror, mirror on the wall, tell me, who has the sickest mind of them all? »

CRÉDITS : tearsflight (avatar) || alaska + tumblr (signature)

MESSAGES : 613

Date d'inscription : 10/04/2011

CASIER JUDICIAIRE
ÂGE: 22 ans
CAMP: Sans idées fixes
JE SUIS: un incertain, je peux basculer d'un côté comme de l'autre


MessageSujet: Re: Roméo Gaither Jeu 5 Jan - 18:05

Bonjour et bienvenue I love you
Je te remercie de ton investissement pour avoir pris le PV, j'espère que tu te plairas parmi nous! *.*

Ta fiche est parfaite, je te valide 456



---------------------------------------------------------------------------

they say i did something bad
@ ALASKA.


Voir le profil de l'utilisateur http://projet-weins.forumgratuit.org/

Invité
Informations


MessageSujet: Re: Roméo Gaither Jeu 5 Jan - 18:07



OUAISSSSS MERCI BEAUCOUP :D


Invité
Informations


MessageSujet: Re: Roméo Gaither Jeu 5 Jan - 18:16

COPAIN ORANGE ! *o/ ( enfin ex-copain-bientôt-futur )

Bienvenue :D On s'f'ra plein de rps *-*

J'adore ta fiche & puis JARED LETO MAMA MIA ♥️

Calypso
avatar
Calypso R. Storm
Informations
AVATAR : Lindsay Ellingson

ANNÉE D'ÉTUDE : 5ème année

DISPONIBILITÉ RP :
  • Disponible


COMMENTAIRES : Sachez mes chers que vous vous trouvez face à la Reine de l'Académie. Reine que vous devrez acclamer, admirer parce que j'ai été élue par tout le monde comme étant la plus belle de cette fichue Académie. Mais ne vous réjouissez pas : beauté ne veut pas dire stupidité...
Ça fait six ans que je suis réélue, et je compte bien continuer jusqu'à mon départ.
Je suis également la Dirigeante en chef du Quartier Nord et je peux vous faire décapiter d'un simple claquement de doigt. Je suis également une prostituée de luxe et mes clients me sont entièrement dévoués alors dis un seul truc de travers sur moi et j't'envois en prison jusqu'à la fin de ta vie !

Allez sans rancune : je suis magnifique et intelligente, t'es rien face à moi !


CRÉDITS : Shiya

MESSAGES : 1900

Date d'inscription : 05/05/2011

CASIER JUDICIAIRE
ÂGE: 22 ans
CAMP: Sans idées fixes
JE SUIS: un incertain, je peux basculer d'un côté comme de l'autre


MessageSujet: Re: Roméo Gaither Ven 6 Jan - 9:24

BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUE hug
Dès que je me serais mise à jour dans mes RPs, je me ferais un plaisir de venir te draguer avec Nine (tu vas flipper, tu vas flipper ! xD)

Fred : Tu vas redevenir drogué ? hum Dans ce cas nous aurons un RP intéressant où Calypso coupera les ponts avec son chevalier drague

Bref...
AMUSE-TOI BIEN PARMI NOUS happyb

---------------------------------------------------------------------------

Texte : #cc3333

« Vous m'impressionnez en fait … car dans votre humanité à souffrir du passé, votre inhumanité à tuer et à diriger un lieu à présent vous rend simplement fascinante. Retenir des larmes, brider la tristesse pour la cacher en public alors que je sais au fond qu'il existe des bras où vous aimez vous reposer … ma chère ; vous êtes une vraie Reine. Et voyez je ne serai jamais un roi ...»
Jason Lecter
© chaussette


Jason et Calypso jouant aux échecs:
 


Calypso version "game of thrones:
 

Voir le profil de l'utilisateur http://projet-weins.forumgratuit.org

Invité
Informations


MessageSujet: Re: Roméo Gaither Ven 6 Jan - 10:15

Niahaha, enfin un autre drogué... Refais donc plonger Fred, il est pas drôle quand il est clean humf

Sinon, bienvenue parmi nouuuuuus! pom-pom girl And have fun! :naoki:


Invité
Informations


MessageSujet: Re: Roméo Gaither Sam 7 Jan - 2:07



YEahhh, merci beaucoup à vous!


Contenu sponsorisé
Informations


MessageSujet: Re: Roméo Gaither



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1