AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ


Une course à faire ?

Invité
Informations


MessageSujet: Une course à faire ? Ven 30 Mar - 16:07

Le parc, encore un endroit sympa pour s'entretenir, physiquement parlant. Enfin, d'après Hugo. Toute autre personne n'aurait pas forcément envie de courir sur du verre brisé, ou voir les dealers et les clients qui marchandent sur les prix et les quantités de leur drogue. Mais Hugo ne voit pas tout ça. Du moins, ce n'est pas ce qu'il voit dans un premier temps. Au bout d'un moment, bien sûr, il regarde mieux et il comprend. Cerveau lent ? Pas vraiment. C'est juste une expression comme une autre de sa grande naïveté. Hugo se droguer ? Jamais de la vie. C'est contre l'éthique du sport. Jamais il ne penserait au dopage, même si sa vie entière ne dépendait que d'un seul match, et qu'à cette occasion il ne soit pas en forme. Ou alors, s'il y pensait, il ne l'appliquerait pas. C'est totalement contre son mode de pensée. Hugo défend le fair-play. Mais comment le défendre si on ne joue pas soi-même selon les règles ? ... Naïf, certes, mais pas hypocrite pour un sou. Il en serait d'ailleurs incapable, ne sachant pas mentir correctement...

Toujours est-il qu'il avait décidé de courir dans le parc, pour changer un peu de l'Académie. Parce que, ce n'est pas qu'il n'aimait pas cette école, loin de là, puisqu'il y avait fait de bonnes rencontres, mais toujours courir au même endroit devient lassant, au bout d'un moment. Donc, malgré le froid vivifiant, les personnes pas très nettes qu'on peut trouver ici, le voilà dans le parc, s'entraînant comme à son habitude. Ce ne sont pas quelques dealers, clients et mecs louches qui vont lui faire peur. Même s'il devrait se méfier un peu plus que ça. Mais bon, encore et toujours sa naïveté... Certains disent qu'elle le perdra, un jour. Ce serait quand même idiot... Mourir à cause d'une trop grande naïveté. Mais bon, qui sait ? On se trouve à New-York ou on ne s'y trouve pas... Et, c'est tout de même une des villes les plus dangereuses du pays. Si ce n'est LA plus risquée. Mais ça, le jour où Hugo l'aura compris... Il neigera en juillet. Quoique, vu le dérèglement climatique, ça n'aurait pas grand chose d'étonnant... Mais bon, après tout, c'est ce qui caractérise Hugo, et le rend attachant pour certaines personnes. Donc pourquoi le changer ? De toute manière, c'est maintenant impossible qu'il change d'état d'esprit... Ou presque. Seul un drame dans le genre de la mort de son meilleur ami pourrait le faire changer. Après tout, cela s'est produit dans le passé, donc si rien ne se passe, il restera naïf toute sa vie. Donc attachant. Donc con, voire très con pour certaines personnes. Bref.

Il se trouvait donc au parc, en train de courir, quand il a remarqué des gens. Oui, il était sorti de sa rêverie, et avait enfin vu qu'il n'était pas seul. Ce qui l'avait même fait reconnaître deux ou trois personnes. Oh, un dealer par ci, un sportif par là... Qui achète au dealer, bien sûr. Donc, tout de suite, Hugo tourne la tête. Avant de voir la tête du client. Car, puisqu'il ne sait pas mentir, autant ne pas voir le visage du fameux sportif. Reconnu grâce au polo de l'Académie, donné uniquement aux membres de l'équipe de football américain. Donc, Hugo le connaît. Mais il ne veut pas lui apporter d'ennui, donc il a tourné la tête. Et c'est là qu'il a vu Phoenix. Il est donc allé vers elle. Pas vraiment qu'il en ai envie, mais plus pour ne plus penser au sportif dopé qu'il venait de voir. Mais bon, s'il n'avait pas voulu la voir, il aurait simplement continué de courir, sans se préoccuper d'elle.

- Bonjour Phoenix. Ça va ?

Plus simple que ça, c'est pas possible, pas vrai?


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1