♀ Jennifer Morrison - Science sans conscience n'est que ruine de l'âme

Invité
Informations


MessageSujet: ♀ Jennifer Morrison - Science sans conscience n'est que ruine de l'âme Jeu 12 Déc - 10:19


Emma Jeffeson

« ft. Jennifer Morrison »






Actuellement je suis « LIBRE »

☞ Jefferson
☞ Emma - Mary - Anne
☞ 29 ans
☞ Citoyens
☞ Américaine
☞ Médecin à l'hôpital de ville
☞ Responsable des soins urgents au sein du Front de Résistance Pacifique
☞ C'est la seule tête de peloton du FRP à être encore officiellement citoyenne de New York

Crédits : © Angelic37 (icons) || © ADNRed (avatar)



INFORMATIONS



Née en 2070, Emma est une enfant issue de l'une des plus grandes richesses de New York. Son père, l'un des premiers sponsors de la campagne du Gouverneur, a fait fortune dans l'exploitation des matières premières après le crash informatique. Gérant de l'une des plus grandes sidérurgies alimentant la ville, il est encore vautré dans le luxe et le confort à l'heure actuelle.
Elle vit une enfance paisible quoique très seule. Sa famille remplissant tous les stéréotypes de froideur et de défaut de tendresse que peuvent revêtir les familles riches, elle se réfugie dans les livres et fuit sa peste de soeur aînée toute son enfance durant.
Elle se marie très jeune, à l'âge de dix huit ans, dans une union qui ne fait même pas semblant d'être autre chose qu'un arrangement entre deux familles riches. Son mari est un lâche ambitieux et carriériste dont elle ne parvient jamais à apprécier vraiment la compagnie, au point que leur mariage ne tient même pas sept mois. Poussée dans l'idée de devenir quelqu'un par elle-même, elle demande à son père de ne plus la supporter financièrement et engage des études de médecine, dont elle sort brillamment diplômée à vingt cinq ans.

Mais tant dans ses stages que dans son travail futur à l'hôpital, Emma se révolte contre la discrimination de soins imposés depuis la construction de l'académie Weins en 2089. Incapable de soutenir cette politique, elle assure, dès 91 et peu après la révolution, des consultations secrètes dans les quartiers les plus pauvres en ambulatoire. Une cause qui l'empêche très souvent de dormir autant qu'elle le voudrait.

Repérée  en 2092 par Luka et Jack, elle accepte leur proposition de contribuer à l'élaboration de leur Front et assure, depuis, des consultations dans le quartier Est chaque fois qu'il est possible de ce faire. Elle vit désormais un quotidien risqué et c'est bien celle qui doit prendre le plus garde à ne pas se faire repérer, car elle est encore sur la liste des citoyens new-yorkais.

Emma est une fille déterminée, qui ne lâche pas prise pour obtenir ce qu'elle veut. Obligée de prouver très jeune qu'elle était autre chose qu'une godiche, puis plus vieille qu'elle pouvait être réellement utile aux plus démunis malgré ses airs de petite fille riche, elle est habituée à accuser regards sceptiques et moqueries basses. Elle ne croit en rien plus qu'à la médecine, l'aide de son prochain et la véritable vocation que ce métier impose. A l'instar de tous les résistants, elle porte la flamme des idéalistes, quoique son quotidien l'oblige à garder les pieds sur terre. C'est une jeune femme souriante et affectueuse, n'hésitant pas à donner d'elle-même mais largement capable de mordre si on tente de lui marcher sur les pieds. Mature, accomplie et déterminée, elle a cependant tendance à sous estimer les dangers de l'entreprise, prenant tout ça comme un jeu de dames avec le Gouvernement. Car elle n'a pas connu les difficultés des autres et peine à les imaginer malgré toute la bonne volonté du monde.
Elle se sent souvent très seule, et rêve de rencontrer quelqu'un de plus sérieux que ses quelques aventures de jeunesse, une ambition somme toute compromise par ses activités beaucoup trop prenantes pour laisser place à une véritable vie privée.

Ce PV peut être modifié par le scénario en cours, m'envoyer un mp pour plus d'informations.





RELATIONS



© Alexia

Sawyer ▬ Jack ▬ Don't stop me now


Si Jack et Emma ne se connaissent pas tellement, on peut dire qu'ils ont partagé beaucoup de choses ensemble... Un lit, notamment. Puisque les temps sont durs et qu'il faut bien se réchauffer en hiver, ces deux-là, avec leur indépendance respective, ne se privent pas de mettre et de remettre le couvert. Ce n'est pas pour autant qu'ils ne se respectent pas, au contraire, chacun estime énormément l'autre pour les qualités et la combativité dont il fait preuve au quotidien, chose qu'ils aiment tous deux beaucoup trouver chez une personne. Aucun d'eux n'a ni l'énergie ni le temps de s'engager mais ils partagent une bonne complicité. Jusque là, leur aventure n'a posé aucun soucis, mais on espère pour Jack qu'il n'ait jamais besoin d'être prise entre le feu de Luka et celui d'Emma un jour. Le choix risque d'être cornélien.




© Luka

Luka ▬ Earhart ▬ Proche collaboratrice


l n'y a pas plus copines que Luka et Emma. Déjà, elles sont toutes les deux des filles, et dans un univers grouillant d'hommes et de blagues idiotes, elles sont bien contentes d'avoir une alliée dans l'affaire, depuis le début. Elle papotent de trucs de gonzesses, feuillettent des magasines et travaillent même ensemble aux tenues de Luka pour ses shootings chaque fois qu'elles en ont la liberté. Depuis le début, c'est une sacrée complicité qui les lie toutes les deux, exaspèrent les garçons mais aide finalement beaucoup à leur entreprise.
Car au delà de ces plaisirs simples, elles ont en commun l'envie d'aider et de soigner leur prochain. Emma a cause de sa vocation, Luka pour oublier le souvenir de cette ambulance abandonnant son petit ami sur la route. Et ce lien est profond, elles s'y retrouvent, s'y soutiennent l'une l'autre. Emma apprend quelques bases de médecine à Luka, l'aide à trouver du matériel et lui rapporte toujours quelques vêtements pour son confort. Voilà belle lurette que la Chef serait perdue sans cette assistance précieuse.





© Climb

Peter ▬ Capa ▬ Bon gré mal gré


On ne peut pas dire que l'ambiance entre Emma et Peter soit au beau fixe. Il lui reproche de ne pas être assez engagée et, de son côté, elle ne voit pas bien l'utilité concrète d'un photographe dans un mouvement de révolte. Ils collaborent, bien sûr, ne serait ce que pour éviter de se faire botter le cul fissa par Miss Earhart, mais ce n'est pas dans un esprit de respect et d'entente mutuelle. Dans le fond, c'est surtout que Peter a beaucoup de mal à pardonner à Emma d'être si riche, lui dont la famille était si pauvre, et de ne pas vraiment se rendre compte de la gravité des choses autour d'elle. Emma le sait et elle déteste ça, surtout qu'il n'ose pas vraiment le lui dire en face. Elle a vécu bien trop d'années à prouver au monde qu'elle était plus qu'une petite fille pourrie gâtée, ce n'est pas pour qu'un imbécile de photographe vienne la mépriser derrière. Un jour, une dispute éclatera sûrement, et violemment. En attendant, ils collaborent.
Bon gré mal gré..







Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1