Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

Une oracle pas comme les autres
Directeur Weins
avatar
Les bruits de pas
Informations
AVATAR : Inconnu

DC : Aucun

CRÉDITS : Mad Hattress

MESSAGES : 436

Date d'inscription : 03/04/2011

CASIER JUDICIAIRE
ÂGE: Tu ne sauras pas.
CAMP: Adhérant au Gouvernement
JE SUIS: dans le personnel et ces gosses me tapent méchamment sur le système


MessageSujet: Une oracle pas comme les autres Dim 20 Sep - 13:29


Une Oracle pas comme les autres

Et son interprète inventif







Soyez les bienvenues à Londres en pleine époque victorienne !
La Reine Victoria est sur le trône depuis maintenant quelques années et vos personnages vont pouvoir évoluer dans un Londres steampunk ! Entre machines à rouages et inventions diverses et variées, il y a une chose que tout le monde respecte : l'oracle Harmony. Des personnalités diverses et variées se pressent pour entendre les prophéties de cette oracle au physique si particulier. Parce qu'elle comique avec des Dieux pas compréhensibles pour les mortels, l'oracle est toujours accompagnée par son interprète, Jin.
Le but du jeux ? Prédire l'avenir tout en ayant l'air crédible face aux puissants et aux petites mains. Les lieux de prédiction ? Partout : Edmund vous déplacera à droite et à gauche au fur et à mesure de l'évolution du RP ! Est-ce que les prédictions sont correctes ? Ça, vous le découvrirez bien assez tôt...

Bon jeu !  happyb



---------------------------------------------------------------------------
« Vous savez qui je suis mais vous ignorez ce que je suis... »

Voir le profil de l'utilisateur http://projet-weins.forumgratuit.org
Tir à l'arc
avatar
J. "Tempest" Nobunaga
Informations
AVATAR : Hideto Matsumoto

ANNÉE D'ÉTUDE : 6e année

DC : Abdonie

DISPONIBILITÉ RP :
  • Disponible


COMMENTAIRES : Je suis la tempête de rose, insoumise, qui s'engouffre dans ton crâne pour te faire tout oublier. Il ne reste que la fête, la musique, la chanson, et la kyrielle de lumières qui te brûlent la rétine. L'alcool coule dans ta gorge, dans tes veines, t'échauffe le coeur et l'âme dans la plus belle et la plus paradisiaque cité qui soit.

Allez, beauté, laisse le capitaine du club de tir à l'arc te faire virevolter sur la piste!
CRÉDITS : Ehawee

MESSAGES : 96

Date d'inscription : 16/09/2015

CASIER JUDICIAIRE
ÂGE: 22 ans
CAMP: Adhérant au Gouvernement
JE SUIS: dans l'élite, le gouvernement croit en moi


MessageSujet: Re: Une oracle pas comme les autres Dim 20 Sep - 15:03

Par une belle soirée d'automne, un élégant dandy dont le seul élément remarquable était une abondante chevelure rose entra dans une pièce avec solemmnité. Il portait une redingote du meilleur goût quoi qu'elle fût jaune criarde, et les quelques anneaux d'or qui dansaient à ses oreilles complétaient la touche du personnage.

Drapé de sa superbe (et d'une assurance quelque peu feine), Lord Jin « Tempest » Nobunaga pénétra, le pas claquant sur le marbre, dans la vaste salle où les badauds de la bonne société s'étaient réunis pour entendre l'oracle Harmony, prêtresse aussi respectée que sybilline. A son arrivée, les regards s'accrochèrent à sa personne. On le connaissait bien, après tout, le célèbre interprête de la lady Harmony, et son entrée dans la pièce ne pouvait signifier qu'une chose : il était presque l'heure du spectacle.

Se calant au milieu de la pièce, le jeune homme jaugeait de l'assemblée. Il avait toujours été partisan de faire payer pour le spectacle de cette folle – toutefois aussi charismatique que séduisante – puisqu'il attirait toute cette foule… Mais l'idée faisait perdre crédit aux prophéties qu'il devait traduire, à ce qu'il paraissait, ravalant la parole divine au rang d'amusement des foules… N'empêche que dans les faits, la traduction des augures d'Harmony devait beaucoup aux interprétations très personnelles de Jin, et il ne voyait dans cette activité qu'un seul avantage : les dames de la bonne société lui trouvaient une position enviable, et s'adonnaient parfois à quelques plaisants batifolages après une représentation.

En somme, Jin se considérait comme un acteur qui avait réussi ! Et d'ailleurs, il était temps de débuter le show. D'une voix profonde, Jin harangua la foule !

« Ladies, Lords, bonne société londonnienne. Vous voici ici réunis ce soir pour entendre la parole des Dieux, les oracles de la célèbre et fiable Harmony ! Cet endroit résonnera bientôt des mots sages et avisés des puissances Divines, et je me ferai fort de vous les traduire. »

Il marqua une pause, ménageant son petit effet.

« Il vous faudra vous souvenir, tout au long de cette inouïe expérience, que les propos Divins sont à comprendre à plus haut sens. Ce sont images et allégories de notre vie commune que les Dieux nous offrent. Paraboles, Mystères, je m'efforcerai de décrypter ces paroles pour vous, et de vous livrer le message descendu du ciel pour nous, pauvres mortels »

Ce disant, Jin avait levé les mains, comme possédé par le pouvoir des Dieux. Damned, qu'elle était classe cette partie de son discours. Il fit signe qu'on ouvrît les portes de la salle.

« Et voici notre Oracle, Harmony, qui s'avance vers vous ! »

Voir le profil de l'utilisateur http://qui-mist-en-roman.weebly.com/
Harmony
avatar
Harmony V. Chanteloup
Informations
AVATAR : Allison Harvard

DC : Calypso R. Storm (à privilégier pour les MPs !), Nine Werthem, James J. Miller et Samson H. Hugher

DISPONIBILITÉ RP :
  • Disponible


CRÉDITS : m.bjs

MESSAGES : 76

Date d'inscription : 15/09/2013


MessageSujet: Re: Une oracle pas comme les autres Dim 20 Sep - 19:01

Le jour venait de se lever et le soleil plaquait d'ors et déjà ses rayons lumineux sur la ville de Londres. Depuis la petite fenêtre de sa chambre, Harmony admirait le ballet silencieux des feuilles mortes jouant avec le vent. Ce dernier soufflait délicatement de manière à faire voler les feuilles, certes, mais également les chapeaux hauts des messieurs pavanant dans la rue. Deux femmes riaient d'ailleurs discrètement alors que la perruque d'un homme chauve tombait au sol, éjectée par un vent plus que malin. La vision de cette orbite clair et lumineux plongea Harmony dans un état de transe non contrôlé. Elle voyait des choses que les humains normaux ne pouvaient pas voir. Elle voyait un mystérieux personnage entrant dans ce qui ressemblait à une ville détruite à cheval. Elle ne connaissait ni l’identité de la personne ni la date de ce qu'elle voyait et pourtant elle savait au plus profond d'elle-même qu'elle avait l'épisode pilote de The Walking Dead devant les yeux. Mais qu'était-ce donc un épisode pilote ? Quelle ville était-ce ? Pourquoi entrait-il à cheval ? Et surtout qu'est-ce que cela voulait dire ? Allait-il y avoir des revenants à Londres un jour ? Pourquoi ? Serait-ce à cause de recherches trop poussées de ce cher Docteur Frankenstein ? La vision changea soudainement et devant les yeux ébahis de Harmony, une longue file d'attente prit place. Les gens attendaient pour entrer dans une salle de concert pour assister au concert d'une chanteuse nommée Chanteloup. Et dans la queue, on pouvait apercevoir un homme avec des cheveux roses. La coiffure ressemblant fortement à celle de son interprète, Harmony quitta l'état de transe pour se rendre compte qu'elle était tombée par terre. Décidément, elle ne se contrôlait pas. Heureusement qu'elle avait un fauteuil lors des représentations publiques...
Harmony se leva promptement, réarrangea sa coiffure, prit son ombrelle et sortit de la pièce. Elle descendit les interminables escaliers de la demeure et sortit dehors, sans prévenir personne. La petite blonde déambula dans les rues avant de finalement s'installer sur un banc dans un parc quelconque. Elle y resta assise de longues heures sans rien faire. Physiquement en tout cas. Parce que mentalement, ça y allait ! Les visions s'enchaînaient à toute vitesse, manquant de faire perdre le sens de la réalité à l'oracle. Cela étant dit, avait-elle une quelconque notion de la réalité ? Ses visions s'enchaînaient tellement vite qu'une perte de vue de la normale aurait été logique. Devant ses yeux, un clown à l'air macabre riait comme un dément. Il était entouré de cadavres et un peu plus loin se tenait un homme terrifiant avec des yeux bleus glacés. Qui étaient-ils ? De futurs terroristes ? Ou alors des acteurs très crédibles ? La vision suivante transporta Harmony devant un grand bâtiment. Des blessés en tout genre sortaient et tout le monde avait l'air triste ou effrayé. Était-ce l’œuvre des deux hommes vus plus tôt ? Une voix intérieure lui soufflait la réponse : ce n'était l’œuvre du duo monstrueux, non, c'était l’œuvre de...

« Mademoiselle ? Tout va bien ? »

Harmony ouvrit les yeux. On l'avait dérangée en pleine transe ! Et si Harmony avait été aussi peu délicate que son interprète, elle aurait sûrement giflé son interlocuteur. A cause de son intervention, Harmony ne saurait sans doute jamais qui était l'investigateur de cette fusillade ! Mais Harmony n'était pas quelqu'un de violent. C'était même plutôt quelqu'un de pacifiste et d'aimant. Alors au lieu de s'énerver, elle fit un grand sourire et dit à l'homme :

« Tout va bien. Merci de vous être inquiété. »

Harmony se leva et, alors qu'elle saluait l'homme, fut frappée par une vision colorée : elle allait se produire dans peu de temps :

« N'achetez pas de chapeau sur le chemin du retour. Rentrez immédiatement chez vous et enfilez votre robe-de-chambre rouge. »

L'homme écarquilla les yeux et lorsqu'il voulu demander des comptes à la petite blonde, elle était déjà partie et inaccessible. Lorsqu'elle le voulait, Harmony pouvait tout à fait rendre compte de ses visions de façon complètement compréhensible mais... mais ça l'ennuyait. Elle trouvait ça fatiguant de trouver les mots pour exprimer ce qu'elle avait vu alors la plupart du temps, elle rendait la réalité. Telle quelle. Et c'était au boulot de son interprète de faire comprendre à la foule ce qu'elle venait de dire. Généralement, il tombait à côté de la plaque et Harmony devait donc sauver le coup en précisant deux-trois trucs, mais il lui arrivait de comprendre directement ce qu'elle voulait dire. Il fallait avouer qu'à moins d'être dans la tête de l'oracle, ce n'était pas facile de comprendre que « les fleuves seront marron et le monde se régalera » ça voulait dire qu'un jour, tout le monde se mettrait à boire du Coca Cola. Surtout que bon... Le coca n'était pas encore connu à l'époque à laquelle vivaient Harmony et Jin. Décidément, la petite blonde était trop en avance sur son temps...

« Oracle, nous venons vous aider à vous préparer ! »

Harmony entra dans sa chambre et laissa les deux femmes s'occuper de l'habiller pour le spectacle du soir. L'idée de base venait d'elle puisqu'elle voulait que tout le monde puisse entendre ce que les Dieux lui transmettait. Elle avait réussi à s'opposer à la volonté de Jin d'en faire quelque chose de commercial et s'en félicitait. Demander de l'argent pour des prémonitions, c'était d'un vulgaire !

« Et voici notre Oracle, Harmony, qui s'avance vers vous ! »

Les rideaux s'ouvrirent pour laisser apparaître Harmony. Ses habilleuses avaient fait du bon boulot : le corsage bleu sombre sur la longue traine noire mettait en valeur sa taille ainsi que ses formes. La longue cape en velours bleu nuit et couverte de fils argentés dessinant des formes particulières rajoutait au côté mystique. Son maquillage était simple sur le visage, du noir autour des yeux et du rouge sur les lèvres, mais ses bras, d'une blancheur presque cadavérique, étaient couverts de dessins mystiques et variés. Tout était fait pour qu'à chaque fois qu'elle bouge ne serait-ce qu'un cil, l'attention soit immédiatement porté sur elle. L'oracle s'avança vers le sublime fauteuil ancien installé au centre de la scène. Harmony s'y assit et contempla la foule de ses grands yeux bleus :

« Grenouilles et crapauds seront de la couleur de l'astre lumineux alors que le canard se baignera dans le sang. »

Ha oui. La transe avait déjà commencée...

---------------------------------------------------------------------------

Texte : #666699

« Elle respectait les croyances des autres et acceptait qu'on puisse préférer la main d'un monsieur barbu à celle de Gordon mais on ne la ferait pas changer d'avis. Harmony n'était pas un misérable petit mouton qu'on pouvait rallier à un troupeau pour lui montrer le droit chemin ; Harmony était une licorne, une créature tellement irréelle qu'on ne pouvait pas la contrôler. »

Spéciale dédicace à Thomas *
© chaussette


Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur http://Weins-Academie.forumgratuit.org
Citoyens
avatar
Eric A. Morgenstein
Informations
AVATAR : Richard Armitage

DC : Thomas N. Thorn

MESSAGES : 94

Date d'inscription : 31/01/2015

CASIER JUDICIAIRE
ÂGE: 43
CAMP: Contre le Gouvernement
JE SUIS: un(e) new-yorkais(e) aux habitudes plus ou moins douteuses


MessageSujet: Re: Une oracle pas comme les autres Dim 20 Sep - 23:28

Eric était un marchand ayant hérité de la fortune de son père. Son empire commercial s’étendait jusqu’en Asie et il était probablement l’homme le plus riche de Londres si ce n’était pas de Grande-Bretagne. Bien qu’il ait hérité des dons en commerce de son paternal, Eric n’était pas l’homme cruel et sans code que son Fenrir Morgenstein était. Eric était un bon patron et traitait bien les gens travaillant sous sa tutelle et avait de bonnes relations avec tous ceux à qui il faisait affaire. Il marchandait le thé et la soie d’Asie principalement et avait beaucoup voyagé dans les régions orientales dès ses jeunes années. Il s’était même fait de bons amis et parlais certains dialectes chinois en plus de connaître les termes d’usages et de respect de plusieurs autres langues venant d’Asie. Le marchand était toujours à la dernière mode et abordait le haut

Bien qu’il soit riche et puissant, il croyait que l’argent et le nom que les gens portaient n’étaient pas tout dans la vie. Eric avait eu une enfance difficile aux durs traitements infligés par son paternel. Les deux Morgenstein ne pensaient pas de la même manière. Le marchand ne désirait mourir en tant que commerçant et homme puissant, mais en tant qu’humoriste. Son père l’avait tant réprimé pour ses répliques sarcastiques et ses tendances à faire des blagues aux moments inopportuns… Mauvais souvenirs. Néanmoins, il n’avait pas abandonné sa passion et faisait des caricatures, blagues et critiques sociétales dans un pamphlet anonyme qu’il distribuait par une série de contacts de confiance dans tout Londres. La haute société était, le plus souvent, le sujet de ces critiques et caricatures. Eric n’aimait pas comment elle était hautaine et se croyait supérieure au peuple. C’était eux, le peuple, qui travaillaient.

Eric dessinait alors l’une de ses caricatures lorsque son majordome vint lui dire qu’il était temps de partir pour l’Oracle. Sa sœur l’avait invité et il ne pouvait refuser, car la prophétresse était respectée et ne pas venir serait une offense. Il s’habilla sobrement d’un complet noir agrémenté d’engrenages et d’un haut-de-forme. Il partit alors et marcha jusqu’à l’endroit. L’humoriste n’était pas un fervent d’Harmony. Il était athée et ne croyait pas aux dieux, n’importe lequel. C’était à regret qu’il se présenta à l’endroit qui était bondé. Une belle femme vint alors à sa rencontre. Elle était vêtue d’une magnifique robe en soie rouge qui faisait ressortir son teint pâle. Ses cheveux bruns et bouclés tombaient dans son dos avec grâce et son visage, rehaussé de ses yeux bleu saphir, était juste assez maquillé. Il l’aurait marié s’ils n’étaient pas liés par le sang. Tous les hommes craquaient pour sa beauté.
- Être aussi magnifique devrait être interdit.
- Tu es en retard.
- Bonsoir. J’ai marché.
- Tu possèdes trois voitures!
- Je me changeais les esprits.
- … Viens.
Le couple s’en alla alors proche de la scène où la belle femme avait réservé des places. Sa ferveur pour Harmony était impressionnante. Bien qu’il ne la partageait pas, il était respectueux envers sa meilleure amie et s’interdit de critiquer (ce qui était rare il fallait le dire). Bientôt, Jin, l’homme aux cheveux roses, apparu sur scène pour faire un discours ennuyant sur comment des révélations seraient révélées, toutes les paroles divines qu’Harmony délivrerait. FANTASTIQUE.

La petite s’avança alors et dit :  «Grenouilles et crapauds seront de la couleur de l'astre lumineux alors que le canard se baignera dans le sang.»  Ça commençait bien n'est-ce pas?

Voir le profil de l'utilisateur
Tir à l'arc
avatar
J. "Tempest" Nobunaga
Informations
AVATAR : Hideto Matsumoto

ANNÉE D'ÉTUDE : 6e année

DC : Abdonie

DISPONIBILITÉ RP :
  • Disponible


COMMENTAIRES : Je suis la tempête de rose, insoumise, qui s'engouffre dans ton crâne pour te faire tout oublier. Il ne reste que la fête, la musique, la chanson, et la kyrielle de lumières qui te brûlent la rétine. L'alcool coule dans ta gorge, dans tes veines, t'échauffe le coeur et l'âme dans la plus belle et la plus paradisiaque cité qui soit.

Allez, beauté, laisse le capitaine du club de tir à l'arc te faire virevolter sur la piste!
CRÉDITS : Ehawee

MESSAGES : 96

Date d'inscription : 16/09/2015

CASIER JUDICIAIRE
ÂGE: 22 ans
CAMP: Adhérant au Gouvernement
JE SUIS: dans l'élite, le gouvernement croit en moi


MessageSujet: Re: Une oracle pas comme les autres Jeu 22 Oct - 0:12

Le spectacle avait commencé, clairement, il était difficile de dire le contraire. Il y avait tous ces visages assemblés, et toute cette foule de nantis qu'il ferait tellement bon plumer menu. Cette fichue Harmony avec son habitude de refuser les donations honnêtes – avec, de préférence, trois ou quatre zéros après le chiffre - foutue devineresse ! Il devina, aux regards médusés et enchantés à la fois, que la donzelle mystique avait fait son apparition. Un coup d'oeil le lui confirma. Comme à son accoutumée, cette femme était splendide, et il était ardu de détacher le regard de sa peau de lait apprêtée, engoncée dans de précieuses étoffes, fardée de symboles ésotériques.

Lord Tempest avait beau être accoutumé à ce spectacle, il n'en demeurait pas moins un esthète dans l'âme, et lorsqu'elle se taisait, Lady Harmony Chanteloup était la plus digne d'être l'objet de toutes les adorations. Malheureusement, il lui suffisait d'ouvrir la bouche et d'entamer une prophétie pour, aussitôt, devenir l'objet des tourments du jeune Lord.

« Grenouilles et crapauds seront de la couleur de l'astre lumineux alors que le canard se baignera dans le sang »

Eh putain, voilà que ça commençait fort. Il ne fallut qu'une seconde, pourtant, pour déceler un sens dans ces obscures paroles, à l'esprit accoutumé qu'était celui de Jin. Son imagination féconde prit le relais tandis qu'il déclarait solannellement :

« Ainsi parle Lady Harmony Chanteloup. L'astre lumineux est bien entendu le soleil, source de toute vie et de toute chaleur. Comme l'ont montré bien des savants, sa couleur n'est pas le jaune mais bel et bien le blanc. Lorsque les grenouilles et les crapauds sont blancs, c'est que la mort les a surpris, et qu'ils se sont desséchés et décolorés dans leur ultime adieu. Ainsi, lorsque les crapauds et les grenouilles mourront en masse, on pourra assister à la baignade des canards dans le sang. Ne pensez pas, ici, que je parle de l'animal. Le canard se dit « duck » dans la brillante langue de Shakespeare, homophone de « duc » en Français. Ce n'est donc rien de moins qu'un massacre de l'aristocratie Française qu'annonce ici notre éclairée Prophétese ! Et Quand cela, demandez-vous ? Lorsque mourront les crapauds et les grenouilles, vous répondrai-je. Mais quand mourront-ils ? Retenez ceci : ils sont blancs comme neige dans leur dernier voyage ! C'est un coup d'état qui guette nos amis outre manche une fois que l'Hiver sera venu, saison des neiges, et si néfaste pour les batraciens dont le sang froid a besoin d'être réchauffé par le soleil estival ! »

En général, l'annonce d'un bon gros génocide aristocratique faisait son petit effet, surtout prononcé le plus mortellement sérieux du monde!

Voir le profil de l'utilisateur http://qui-mist-en-roman.weebly.com/
Harmony
avatar
Harmony V. Chanteloup
Informations
AVATAR : Allison Harvard

DC : Calypso R. Storm (à privilégier pour les MPs !), Nine Werthem, James J. Miller et Samson H. Hugher

DISPONIBILITÉ RP :
  • Disponible


CRÉDITS : m.bjs

MESSAGES : 76

Date d'inscription : 15/09/2013


MessageSujet: Re: Une oracle pas comme les autres Mar 5 Jan - 0:24

Harmony ne contrôlait pas vraiment les prédictions qui sortaient de sa bouche. Elle voyait des visions, choisissait les plus pertinentes et laissait son cerveau résumer ce qu'elle voyait. Enfin du moins, c'était ce qu'elle essayait de faire. Mais son cerveau, complètement perturbé par l'afflux de futurs possibles, n'était pas capable de faire la part des choses et sortait donc un ramassis d'informations incompréhensibles. Là où Harmony voyait un cheval sautant au dessus d'un humain, son cerveau parlait d'étoile enjambant la terre. Pas très pratique pour rendre l'information compréhensible par tout le monde... Harmony n'arrivait pas à rompre les visions suffisamment longtemps pour en résumer l'apparence en quelques phrases bien trouvées. Et ce n'était pourtant pas faute d'essayer... Mais rien à faire ! Les visions étaient tellement prenantes et variées que Harmony ne pouvait s'en défaire sans avoir l'impression de passer à côté d'une information importante. Si elle retournait au monde réel après avoir vu telle vision, elle prenait le risque de passer à côté de l'information capitale contenue dans la vision suivante ! Harmony prenait son rôle très au sérieux et elle était donc plus qu'heureuse d'avoir Tempest à ses côtés. L'homme réussissait à comprendre les fonctionnements étranges de son cerveau et permettait donc à la prédiction de devenir réelle dans l'esprit des gens. Seule, Harmony n'aurait jamais pu transmettre la sainte parole ! C'était grâce à l'aide précieuse de Tempest qu'elle y parvenait ! Elle se devait de le lui signaler, d'ailleurs ! Maintenant ? Non... Elle le lui dirait après la séance, les visions étaient trop présentes pour s'en écarter, ne serait-ce que pour quelques minutes !

La salle réagissait bien au spectacle mais la prêtresse sentit un esprit pas comme les autres dans la foule. Elle tendit le doigt puis ouvrit les yeux, pointant par là-même un homme qui ne s'y attendait sûrement pas (Eriiiiic !hihi) et dit :

« Vous ! Faites attention au serpent mauve qui par delà les contrées saura vous occuper le nez. Point de fumée sans échafaudages et de part le ciel, les caniveaux ne seront plus les mêmes. Méfiez-vous du papier qui vous accompagne dans vos plus noirs desseins car il se pourrait bien qu'il vous trahisse et fasse de vous un homme seul et marron. N'écoutez pas la citrouille et baignez-vous dans l'acide. »

C'était très rare mais il arrivait que, parfois, Harmony fasse une prédiction individuelle. La plupart du temps, elle se contentait des visions collectives et laissait donc de côté celles qui centrait un seul et même personnage. Mais la vision concernant cet homme était tellement atroce qu'elle ne pouvait pas passer à côté ! L'homme était en danger de mort et Tempest devait absolument transmettre les informations afin qu'il puisse éviter la catastrophe ! Affolée par cette prédiction dangereuse, Harmony posa une main, tremblante, sur son cœur et ferma les yeux. Elle s'octroya quelques minutes de répit, sans se rendre compte que cela permettait à l'ambiance de devenir encore plus lourde et donc de rendre ses prophéties encore plus crédibles ! Harmony capta une autre vision, plus douce et délicate, celles-là. Elle eut un petit sourire, rouvrit les yeux et affirma d'une voix douce :

« Les corps s'accumuleront en sortant des jambes des puissants. Cris et hurlements n'en seront que moins effrayants. »

Eh bah... Comment savoir que cette vision était délicate et adorable avec une affirmation pareil... Ce pauvre cerveau faisait décidément vraiment n'importe quoi.

« Quand les rats auront compté, l'herbe sera bleue et par delà les rivières les phoques seront vert. Point de pommes de terre pour ceux qui préfèrent le désert. Trop de fleurs détestées pour ceux qui pensaient s'en tirer. »

Une bien triste prophétie...

---------------------------------------------------------------------------

Texte : #666699

« Elle respectait les croyances des autres et acceptait qu'on puisse préférer la main d'un monsieur barbu à celle de Gordon mais on ne la ferait pas changer d'avis. Harmony n'était pas un misérable petit mouton qu'on pouvait rallier à un troupeau pour lui montrer le droit chemin ; Harmony était une licorne, une créature tellement irréelle qu'on ne pouvait pas la contrôler. »

Spéciale dédicace à Thomas *
© chaussette


Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur http://Weins-Academie.forumgratuit.org
Tir à l'arc
avatar
Yuri Nobunaga
Informations
AVATAR : Hideto Matsumoto

ANNÉE D'ÉTUDE : 6e année

DC : aucun

DISPONIBILITÉ RP :
  • Disponible


COMMENTAIRES : Je crois que je couve quelque chose...
CRÉDITS : Ehawee (merci!)

MESSAGES : 20

Date d'inscription : 19/09/2015

CASIER JUDICIAIRE
ÂGE: 22 ans
CAMP: Contre le Gouvernement
JE SUIS: un cas désespéré, le lavage de cerveau ne m'a pas encore eu


MessageSujet: Re: Une oracle pas comme les autres Ven 12 Fév - 18:31

C'était une belle matinée comme on n'en faisait plus. Ou peut-être était-ce l'après midi ? J'avais forcé un peu sur le rhum, donc je n'étais pas trop sur de moi. Toujours était-il que ce jour allait être un grand coup. Je donnai une petite tape sur la coque verte du vaillant PHOQUE MÉCANIQUE, un vaillant aéronef que j'avais retapé à grands coup de marteaux. Ah, ça, la vie de contrebandier et de pirate, c'était loin d'être une sinécure ! Mais c'était toujours mieux que le petit frère qui jouait les interprètes pour une diva quelconque. Les Dieux, moi, je les emmerdais, et leurs prophéties avec !

En voiture ! Je montai à bord de mon Phoque vert, et le mis en marche. Par habitude, je comptais les membres de l'équipage, tout le monde était là, nous pouvions partir. Aussitôt l'air gonfla le ballon tandis que l'immense nef s'élevait dans le ciel. A bord, mes gars (et les demoiselles!) s'agitaient, et se préparaient à faire, avec moi, le casse du siècle ! Première étape : le larguage des éléments les plus discrets pour aller rafler les trésors du palais. Deuxième étape, commettre un crash et faire diversion. La chose était facile.

Je fis voler mon engin au dessus de la Tamise. Une fois cette rivière franchie, je pus voir, au loin, un pâle reflet qui semblait napper les herbages d'une haute prairie d'un halo bleuté. J'entrepris de lâcher, en toute impunité, à des lieux stratégiques, les voleurs. Les mécanismes qui leur permettaient de planer vers leur destination étaient semblables à des fleurs qui fondaient sur la ville. Tout se passa comme prévu. Les autorités avaient été neutralisées au petit matin, et j'avais attendu que les changements d'équipe se fassent. Aucun vaisseau royal ne pouvait m'arrêter, et bientôt, les joyaux du palais seraient à moi !

Je repérai au loin l'endroit où je m'apprêtais à opérer un atterissage forcé.


 « Tout le monde est prêt les enfants? »

On me répondit par l'affirmative

« Alors c'est parti ! »

Je donnai l'ordre de faire péter la vapeur. En salle des machines, ça s'agitait sec, je le savais. Le Phoque mécanique, dont c'était le dernier voyage, prit de l'allure et fila droit vers une salle. Les baies vitrées explosèrent sous l'impact, et nous traversâmes une partie du bâtiment avant de nous arrêter au milieu d'un couloir, après avoir fauché un certain nombre de vies : ceux qui n'avaient pas eu le réflexe de fuir avaient été percutés de plein fouet. Mais toute piraterie nécessitait de grands sacrifices !

Je lançai mon équipe à l'abordage du bâtiment. Il n'y eut que très peu de résistance dans les couloirs. Enfin, j'ouvris une porte, et me tins dans l'embrasure. Je reconnus immédiatement mon frère et sa pythie. C'était la bonne salle. Révolver dans chaque main, je tirai un coup de semonce au plafond. C'était inutile, car beaucoup avaient entendu atterrissage de l'engin dans le bâtiment, et senti les tremblements de l'endroit, mais j'aimais ce petit effet.


« Mesdames, Messieurs, ceci est une prise d'otage. »

L'un des hommes de l'assemblée voulut riposter. J'armai l'un de mes pistolets (des petits joyaux mécaniques à six coups), le laissai approcher et lui fichai une balle entre les yeux alors qu'il n'était plus qu'à quelques mètres de moi. Il s'effondra à mes pieds.

« Rassurez-vous, si vous vous montrez coopératifs, vous vivrez. Que chacun se mette à plat ventre, je vous prie. Tu quoque frater. Vous avez également le droit d'ôter vos bijoux et objets de valeur afin de les remettre à mon acolyte ici présent. »

Ne jamais refuser un larcin, c'était la base du métier. Le phoque vert, les rats comptant, l'herbe bleue... Harmony avait vu juste.

Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
Citoyens
avatar
Eric A. Morgenstein
Informations
AVATAR : Richard Armitage

DC : Thomas N. Thorn

MESSAGES : 94

Date d'inscription : 31/01/2015

CASIER JUDICIAIRE
ÂGE: 43
CAMP: Contre le Gouvernement
JE SUIS: un(e) new-yorkais(e) aux habitudes plus ou moins douteuses


MessageSujet: Re: Une oracle pas comme les autres Sam 13 Fév - 0:41

Eric était déjà ennuyé par la soirée mais, néanmoins, cela l’amusait un peu. La superbe interprétation de Jin était, comment dire… longue pour les dix-neuf mots prononcés par l’Oracle si jamais elle l’était vraiment. Le marchand ne comprenait pas pourquoi il y avait tant de gens qui adulaient cette petite. Elle semblait jeune, fragile et innocente. Harmony n’avait pas cet aura qui envoûtait, elle n’était qu’une enfant encore aux yeux de l’humoriste. C’était peut-être cette nature enfantine et innocente qui faisait grossir le cœur du public. Enfin, plus vite cette réunion était finie, plus vite il pourrait retourner à sa demeure et se divertir proprement. Cela se voyait dans les yeux de Jin qu’il prenait Harmony comme un divertissement payant. L’argent dominait le monde comme le disait certains. Lorsque la petite reprit la parole pour déblatérer un flot de paroles incohérentes (c’était quasiment désolant), un événement inattendu arriva : Elle le désigna, lui, avant de lui prédire quelque chose qui ressemblait à ça : «Vous ! Faites attention au serpent mauve qui par-delà les contrées saura vous occuper le nez. Point de fumée sans échafaudages et de par le ciel, les caniveaux ne seront plus les mêmes. Méfiez-vous du papier qui vous accompagne dans vos plus noirs desseins car il se pourrait bien qu'il vous trahisse et fasse de vous un homme seul et marron. N'écoutez pas la citrouille et baignez-vous dans l'acide.» Et cette tirade ce suivi d’un lourd silence. Eric lui-même ne savait pas quoi dire ou faire. Bien qu’il n’assiste que très rarement à ce genre de rassemblement, le marchand savait bien que l’Oracle ne faisait pas de prédictions individuelles. C’était étrange et le mis un peu mal à l’aise. Il sentait les regards invisibles des gens l’entourant se concentrer sur sa personne. La sœur, la femme en rouge, lui serra discrètement la main. Pour qu’un tel événement vienne à arriver, il fallait que la situation soit grave. C’était la première fois qu’il doutait de la non-véracité des prophéties. Même un fervent athéiste comme lui avait droit de douter sur ses croyances lorsque quelqu’un lui lançait, à l’improviste, une prédiction comme celle-ci, un message sans queue ni tête qui semble être grave. Pendant un instant, il désira entendre les sornettes du démon aux cheveux roses… Pourquoi? Quoi dans mon avenir est si grave dans mon avenir pour que tu me pointes du doigt comme une innocente? Vais-je mourir… Sans parler de toutes les questions qui vont venir à la suite par tout le monde. Comme j’adore être une personnalité publique…

Le malaise présente dans l’atmosphère s’alourdit encore plus avant les prochains mots prononcés par Harmony qui ne semblait ne pas se rendre compte de l’effet qu’elle avait sur son public. Eric n’était pas très concentré sur ces dit-mots. Il était plus distrait par ce que l’Oracle avait dit à son sujet. Il n’avait toujours pas eu de réponse à son présage. Le nigaud aux cheveux roses n’avait pas encore trouvé quelque chose d’intelligent à dire. Le seul point positif était qu’il n’était plus le centre de l’attention. Le marchand ne croyait pas que la situation puisse être encore pire, mais il se trompait. Peu après qu’Harmony ait prononcé ses derniers mots, un grand bruit se fit entendre, quelque chose s’effondrait, plus proche qui ne le fallait. La foule commença alors à être bruyante et s’affoler. Les gens de la sécurité essayèrent de rassurer toute l’assemblée sans grand succès, mais les gardant de sortir où il pouvait très certainement ce trouver un danger. Au travers des cris et les conversations paniquées, l’humoriste entendit les mots crash et aéronef. C’était la cacophonie totale, mais il ne suffit que deux coups de feu pour faire taire tout le monde. Un jeune homme se tenait dans l’embrasure, un sourire sur les lèvres. Et lorsqu’un pauvre homme essaya de se dresser contre le bandit, celui-ci le tua sans aucun remords. Le marchand murmura alors à sa sœur de ne pas faire de gestes brusques et d’écouter les instructions car il allait y en avoir. On ne tire pas au plafond pour rien. Le malfrat expliqua alors que personne n’allait mourir, Eric en doutait un peu mais bon, si la foule l’écoutait sans chigner. Il fallait se coucher à terre et d’enlever tous les objets de valeur (bijoux et autres) que la populace présente avait pour les récolter.

Il y avait cependant une incohérence dans ce plan qu’Eric ne comprenait pas : cet homme et ses compagnons venaient ici pour les prendre en otages. Pourquoi ne pas simplement kidnapper Harmony et Jin? ils valaient bien plus que tous et c'était plus facile? Eric était peut-être le seul vrai concurrent en terme d'importance. En plus, crasher comme cela était improbable. La bande de joyeux lurons ici présent n'étaient pas des idiots ou des amateurs. Ça se voyait dans leur face et leur manière d'agir. Eric devait comprendre vite...

Voyant que les gens prenaient du temps à comprendre la consigne et à l’appliquer, Eric décida de prendre les rênes pour éviter que quelqu’un d’autre meure (et, lui-même, ne pas mourir comme l’autre aux pieds de l’homme aux pistolets). Il n’était pas un héros, mais en tant de détresse quelqu’un devait faire preuve de sang-froid.

Tout le monde se calme et faites ce qu’il dit. Nous ne voulons pas faire durer ce moment désagréable. S’ils désirent nos richesses,  qu’ils les prennent. Ne faites pas les imbéciles, vous avez vu ce qui est arrivé à ce pauvre bougre, il y a quelques minutes.

Il parla d'un ton fort et calme. Bien sûr qu'il était déstabilisé et stressé par les événements, mais pourquoi le faire paraître? Il parla alors à sa sœur et la fit se coucher à terre et enlever ses bijoux. Bientôt, plusieurs l’imitèrent, mais il resta debout au travers des gens qui s’étendaient et se délaissaient de leurs biens pour fixer le voleur.
Satisfait?

---------------------------------------------------------------------------

Voir le profil de l'utilisateur
Harmony
avatar
Harmony V. Chanteloup
Informations
AVATAR : Allison Harvard

DC : Calypso R. Storm (à privilégier pour les MPs !), Nine Werthem, James J. Miller et Samson H. Hugher

DISPONIBILITÉ RP :
  • Disponible


CRÉDITS : m.bjs

MESSAGES : 76

Date d'inscription : 15/09/2013


MessageSujet: Re: Une oracle pas comme les autres Dim 13 Mar - 21:42

Les visions de Harmony n'étaient pas claires et elles ne facilitaient pas la vie de la jeune oracle. Si elle avait pu avoir une petite notice explicative en guise de sous-titre à chaque fois, cela aurait été beaucoup plus simple pour tout le monde. Elle aurait ainsi pu savoir quand est-ce que la prédiction se réaliserai et si on pouvait l'empêcher d'avoir lieu ou non. Malheureusement, elle n'avait pas réussit à obtenir le guide et devait donc se contenter d'un produit pas très clair. Et puis franchement incontrôlable. Harmony était noyée sous un flot de visions diverses et variées allant d'une jeune danseuse se roulant dans le sable à un Jin prenant un bain dans des pièces d'or. Cette dernière vision étant un peu gênante, Harmony choisit de ne pas la répéter à haute voix. Elle savait que son compatriote aimait beaucoup l'argent et les femmes mais de là à se baigner dans des pièces ? C'était tout sauf hygiénique, allons ! Et puis, honnêtement, ça ne devait pas être très agréable...
La vision d'une marche patriotique et d'un soldat portant un enfant sur ses épaule la plongea dans une profonde béatitude. Harmony n'était pas pour l'armée mais elle n'était pas de celle qui s'y opposait non plus. Elle savait pertinemment qu'elle ferait un agent médiocre et avait donc dû refuser les demandes de la part de l'armée. Son don attirait bien des convoitises et l'armée aurait adoré avoir quelqu'un capable de prédire les attaques à venir mais Harmony ne contrôlait pas son don et elle savait les soldats trop peu patients. Ils ne tiendraient pas le coup face à tout ce qu'elle avait à dire. De plus, se focaliser sur les attaques à venir voulait dire mettre de côté d'autres visions et c'était hors de question ! Toutes les visions étaient importantes et tout le monde méritait de les entendre. Harmony voyait ce que personne d'autre ne voyait, c'était donc à elle d'en faire quelque chose d'important et d'utile. La blonde ne supportait pas l'idée que son don puisse servir à quelques personnes seulement : tout le monde devait pouvoir en profiter ! Tout le monde !
C'est sur une vision d'un ours fracassant la porte d'entrée avec trois éléphants que Harmony sentit un terrible tremblement dans le bâtiment. Les murs hurlaient et au loin des gens mourraient. Que se passait-il ? Harmony ayant vu la vision, ne fut pas plus étonnée que ça en voyant le sosie de Jin entrer dans la pièce. Elle l'avait vu quelques instants plus tôt et ne chercha donc même pas à réagir lorsqu'un homme voulut s'interposer : il allait mourir et il n'y avait rien qu'elle puisse faire. Si Harmony avait bien appris quelque chose avec ses prédictions c'est qu'on ne pouvait pas toutes les éviter et celle du vaisseau s'écrasant avait été d'une luminosité éclatante. La blonde n'était donc pas choquée ni même effrayée par ce qui se passait dans la salle. Elle était juste déçue que la vision ne se soit pas présentée à elle plus tôt, auquel cas elle n'aurait pas donné de soirée ou aurait fait évacuer la salle à temps. Qu'importe, néanmoins. Si la vision était arrivée aussi tard, c'était sûrement pour une raison. Il fallait que certaines personnes meurent et que d'autres aient peur : cela allait sans doute conduire à un grand événement. Harmony ne savait pas encore lequel mais elle se sentait prête à parier sur certaines de ses prévisions. Elle n'avait évidemment pas tout dit à l'oral mais l'homme armé ne lui faisait pas peur. Elle n'avait pas vu sa mort ni celle de son cher Jin et si jamais elle mourrait malgré tout, eh bien ce serait tant pis pour elle. Harmony avait une vision de la mort très particulière et la peur lui était malheureusement étrangère. Duo gagnant visiblement puisque Harmony pencha la tête légèrement sur le côté et dit d'une voix claire et douce :

« Vous avez donc sacrifié votre vaisseau pour quelques bijoux ? »

Elle ne jugeait pas mais se contentait de poser une question. Harmony était une oracle : elle était complètement en dehors de la réalité. Les gens normaux avaient peur mais elle, elle continuait de prendre la chose à la légère. Et malgré tout, ce n'était pas un manque de respect envers le jumeau de Jin. C'était un fait, tout simplement.

« Vous ne pouviez pas savoir qu'en abandonnant le phoque vert, les puces viendraient à vous. L'ours vengeur et les éléphants sacrés viendront par poignées pour faire de ce dernier moment une possibilité d’antan. Fi des poussées et des poignées, rien de bien éloigné qu'un sage doigt au nez. »

Et hop encore une prophétie qui ne voulait rien dire. Génial. Pourtant Harmony savait parfaitement ce qu'elle voulait dire mais elle ne parvenait pas à mettre les bons mots sur sa vision. Tant pis. Au moins, elle, savait à quoi s'attendre. La luminosité brutale de sa vision montrait que la chose allait se dérouler dans les instants suivants. Néanmoins, Harmony étant Harmony, elle retira son collier et le tendit aux pirates :

« Prenez mon collier si ça peut vous faire plaisir. Mais vous savez, je vous l'aurais donné également si vous me l'aviez demandé simplement. Ce n'était pas la peine d'en faire un spectacle et de menacer les gens. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? »

Dixit l'oracle pas foutu de faire des phrases correctes pour rendre ses prédictions compréhensibles par tout le monde...

---------------------------------------------------------------------------

Texte : #666699

« Elle respectait les croyances des autres et acceptait qu'on puisse préférer la main d'un monsieur barbu à celle de Gordon mais on ne la ferait pas changer d'avis. Harmony n'était pas un misérable petit mouton qu'on pouvait rallier à un troupeau pour lui montrer le droit chemin ; Harmony était une licorne, une créature tellement irréelle qu'on ne pouvait pas la contrôler. »

Spéciale dédicace à Thomas *
© chaussette


Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur http://Weins-Academie.forumgratuit.org

Contenu sponsorisé
Informations


MessageSujet: Re: Une oracle pas comme les autres



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1